Instagram filtre désormais les messages privés indésirables

Face à la recrudescence du cyberharcèlement, Instagram, qui compte parmi les réseaux sociaux les plus plébiscités par les jeunes, trouve de nouvelles solutions de protection. Les utilisateurs peuvent désormais masquer les demandes de messages privés douteux. C’est ce que la société appartenant à Facebook a révélé le 21 avril 2021.

Parmi les premiers bénéficiaires de cette fonctionnalité figurent les populations de sept pays dont la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni. Cela concerne non seulement des mots et des expressions offensantes, mais aussi les emojis intimidants.

Crédits Pixabay

Veillant au respect de la vie privée, Instagram affirme ne pas procéder à une analyse textuelle sur les serveurs pour expurger les contenus abusifs. Le filtrage ainsi intervient en local.

Le réseau social soutient toutes les potentielles victimes

Beaucoup d’utilisateurs d’Instagram se sont déjà plaints d’avoir reçu des demandes de DM inappropriés. Ces messages, notamment parvenus aux personnalités les plus suivies sur les réseaux sociaux, proviennent d’individus qu’ils ne connaissent pas ou qu’ils ne suivent pas. La boîte de réception habituelle, elle, renferme plutôt les contenus envoyés par des proches et des connaissances.

La plateforme sociale reconnaît les répercussions des propos abusifs, haineux et discriminatoires sur les utilisateurs. Les mauvaises expériences vécues en ligne par les victimes de racisme ne doivent pas non plus être ignorées. Il en est autant des messages privés à caractère sexuel envoyés par d’autres usagers.

L’utilisateur peut dresser une liste personnalisée de mots et d’emojis

Avec la nouvelle fonctionnalité, les messages incluant des termes injurieux et des contenus indésirables sont automatiquement archivés dans un dossier caché. Les utilisateurs ont également la possibilité de mettre à jour la liste de mots à bannir. S’ils décident tout de même de lire les contenus placés dans le dossier en question, les mots blacklistés resteront masqués, sauf si les intéressés souhaitent réellement les découvrir.

Pour activer la nouvelle option ajoutée par Instagram, il suffit de consulter les paramètres de confidentialité et de cliquer sur la section « mots cachés ». Quelques expressions françaises identifiées par l’association Génération numérique ont déjà été bloquées par dizaine. Cette dernière se donne pour mission d’inculquer aux plus jeunes les risques inhérents à la manipulation des réseaux sociaux.

Mots-clés instagram