Instagram : Le réseau social affirme ne pas proposer de publicités ciblées en espionnant les utilisateurs

Les réseaux sociaux restent mystérieux dans bien des domaines, une politique que tentent de combattre les institutions gouvernementales. Il faut dire que beaucoup de services appliquent une politique floue, notamment au niveau de la collecte des données et modération de contenus illégaux. Le grand champion des scandales reste évidemment Facebook, qui avait beaucoup fait parler avec l’affaire Cambridge Analytica. Pour rappel, les données privées de millions d’utilisateurs du réseau social avaient été siphonnées pour influencer les élections américaines ou encore le Brexit.

Mais c’est aujourd’hui le poulain de Facebook, le réseau social Instagram, qui fait parler de lui et la collecte des données privées pour de la publicité ciblée.

Instagram enquête

C’est lors d’une interview pour CBS News qu’Adam Mosseri, big boss d’Instagram, est revenu sur les soupçons d’espionnage !

Instagram affirme ne pas vous espionner

Instagram vous espionne-t-il ? Une question à laquelle il est en réalité compliqué de répondre.

Comme beaucoup de réseaux sociaux, Instagram interroge – surtout face à des publicités qui tapent souvent dans le mille. Impossible de ne pas y voir une exploitation des données privées à la façon de sa maison-mère, Facebook. Face à ces soupçons, le patron d’Instagram Adam Mosseri affirme que sa société ne vous espionne pas…

Nous ne regardons pas vos messages, nous n’écoutons pas votre micro, le faire poserait problème pour tout un tas de raison.

L’homme reste tout de même conscient qu’il sera compliqué de convaincre des internautes sceptiques en précisant “J’ai conscience que vous aurez du mal à me croire“.

Reste des publicités qui tapent très souvent dans le mille, laissant penser à un ciblage précis. Pour ça, Adam Mosseri a une explication pour le moins étonnante : “C’est tout simplement du hasard. Vous avez peut-être évoqué un sujet qui vous est venu en tête car vous avez eu une interaction avec un contenu similaire récemment […] Par exemple, si vous vous intéressez à la nourriture et aux restaurants, vous avez vu sur Facebook ou Instagram quelque chose du genre qui vous a plu. Ca vous est resté en tête, de façon subconsciente, et ça vous reparle plus tard“.

Mensonge ou réalité ? Il sera difficile de répondre à la question. Instagram défend ici ses intérêts.

Mots-clés facebookinstagram