Instagram : un agent de sécurité a perdu son emploi pour s’être filmé en train de péter au travail

Un agent de sécurité, connu sous le nom de Paul Flart, a été viré de son travail parce qu’il était constamment en train de s’adonner à des activités peu communes pendant ses heures de travail.

Paul Flart travaillait à l’hôpital de Floride et depuis le 25 mars 2018, il se livre à une activité qui lui semble drôle : se filmer en train de péter sur son lieu de travail pendant ses heures de travail.

L’homme ne se contentait pas de le faire en cachette. Au contraire, il s’est filmé lui-même à de multiples reprises en train de péter et il a posté ses vidéos sur Instagram. Inutile de dire que ses séquences ainsi que sa personne sont rapidement devenues extrêmement populaires sur le réseau social, accumulant plus de 45.000 followers en quelques semaines.

Si ses vidéos ont amusé beaucoup de monde, il y en a deux qui ne les ont pas du tout trouvé marrantes : son employeur et l’hôpital dans lequel il travaillait.

Des vidéos très partagées

Les vidéos de Paul sont rapidement devenues virales sur Instagram, bien qu’à peu près identiques. Ces dernières ne montraient que Paul en uniforme à l’hôpital et elles ne duraient que quelques secondes le temps qu’il faut pour faire entendre les pets.

La plupart des clips ont quand même été visionnés plus de mille fois.

Paul Flart s’est même donné le surnom de The Fart Autority et a créé son propre logo fantaisiste. Comme l’homme gagnait de plus en plus en célébrité, il a commencé à émettre des pets sur commande, allant de courts pets à de longs pets. Seulement, la rançon de la gloire n’allait pas tarder à lui tomber dessus.

Un renvoi sans ménagement

Vu la renommée de Paul Flart et la popularité dont jouissaient ses vidéos, ses employeurs n’ont pas tardé à découvrir le pot aux roses et leur réaction ne s’est guère fait attendre. L’agent de sécurité s’est fait licencier sans cérémonie de son lieu de travail.

Là encore, Paul Flart a enregistré toute la procédure de licenciement sur Instagram Live et l’a ensuite téléchargée sur Vimeo.

Le licenciement de Paul Flart a eu lieu le 23 août 2018. Bien que ni le nom de la société pour laquelle il a travaillé ni le nom de l’hôpital n’a été révélé, on sait grâce à la voix sur la vidéo que l’entreprise de sécurité interdit formellement l’usage du téléphone au travail ainsi que l’enregistrement en uniforme chez un client.

Malgré les protestations de Paul selon lesquelles il n’a jamais montré le logo de l’entreprise ni fait mention du nom de l’hôpital, cela n’aura pas suffi à lui faire garder son emploi. Heureusement, l’homme a déclaré avoir déjà d’autres projets en tête.

Mots-clés instagram