Instagram : une affaire de tétons révèle l’hypocrisie des géants du web

Instagram et la nudité ne font pas bon ménage. Enfin pas lorsqu’elle concerne le beau sexe. La plateforme est effectivement un peu plus coulante avec les images présentant des hommes et c’est précisément ce que prouve cette drôle d’expérience. Des passionnés ont en effet décidé de défier le géant américain… à grands coups de photos de tétons.

Instagram, comme la plupart de ses confrères, impose des conditions d’utilisation très strictes à ses utilisateurs.

Téton Instagram

Fille ou garçon ? Difficile à dire, pas vrai ?

Pour avoir le droit d’utiliser le service, ces derniers doivent ainsi avoir au moins treize ans et respecter plusieurs règles très précises.

Instagram a toujours eu un problème avec la nudité

Certaines portent sur le contenu partagé. Sans surprise, les utilisateurs n’ont pas le droit de publier du contenu illicite, frauduleux, haineux ou même à caractère discriminatoire.

Ils doivent aussi éviter les images ou les vidéos pornographiques, de même pour tous les contenus sexuellement suggestifs.

Mais ce n’est pas tout. Comme le stipulent très clairement les conditions fondamentales du service, les internautes disposant d’un compte sur Instagram ne sont pas non plus autorisés à publier par le biais du service “des scènes de nudité partielle ou totale”.

Les contrevenants s’exposent bien évidemment à différentes sanctions, des sanctions pouvant aboutir à la suppression pure et simple de leur compte.

Revenons sur les scènes de nudité. L’extrait du règlement n’est pas particulièrement précis et il donne finalement peu de détails sur la nature exacte du contenu interdit. Dans les faits, les modérateurs se focalisent surtout sur les contenus présentant des sexes visibles ou… des poitrines, avec le téton apparent.

Des tétons oui, mais pas n’importe lesquels. Instagram sanctionne uniquement les photos présentant des corps de femmes. Les hommes posant torse nu n’ont donc aucune crainte à avoir et il suffira de vous rendre sur cette page pour vous en rendre compte.

En d’autres termes, les femmes montrant leurs tétons sur le service prennent le risque d’être bannies. Les hommes, non.

Un compte pour dénoncer l’hypocrisie des réseaux sociaux

Partant de ce constat, des passionnés ont eu une étrange idée. Ils ont créé un nouveau compte sur la plateforme et ils ont commencé à partager des photos présentant des tétons, en plan (très) serré. Des tétons appartenant indifféremment à des hommes ou des femmes.

Taquins, ces héros des temps modernes ont évidemment fait en sorte que le sexe des propriétaires de ces tétons ne soit pas identifiable. Ils ont ensuite attendu une réaction des modérateurs de la plateforme.

Pour l’heure, ils n’ont supprimé qu’une seule photo. Manque de chance pour eux, ils ont tapé complètement à côté. Le téton en question appartenait en effet à un homme et il respectait donc les conditions d’utilisation fixées par la plateforme. Instagram a donc commis une erreur.

Si nos amis se sont lancés dans cette aventure, ce n’est pas tout à fait par hasard. En réalité, ils ont eu l’idée de ce compte pendant la dernière élection présidentielle américaine. Choqués par les propos misogynes de certains candidats, ils ont effectivement eu envie d’agir et de prouver à quel point les géants du web sont parfois hypocrites.

Après tout, la nudité n’est pas une affaire de sexe, non ? Si les tétons des femmes sont interdits, ne devrait-il pas en être de même pour ceux des hommes ?

Mots-clés instagramweb