Instagram va proposer des filtres anti-harcèlement

Instagram va partir en guerre contre le harcèlement. L’entreprise travaille en effet sur un outil qui nous permettra de réduire au silence les harceleurs qui opèrent sur la plateforme. Grâce à lui, il sera donc possible de filtrer les commentaires jugés inappropriés, et donc les commentaires racistes, xénophobes, sexistes ou injurieux. Le grand nettoyage a donc commencé.

Les réseaux sociaux sont fantastiques. Grâce à eux, il est en effet possible de discuter en direct avec des personnes se trouvant de l’autre côté du globe. Ils nous permettent aussi de nous informer et même de partager nos coups de coeur du moment.

Filtres Instagram

Instagram va mettre en place des filtres pour nous permettre de lutter contre les cyber-harceleurs.

Oui mais voilà, ces services entrainent aussi de nombreuses dérives.

Instagram part en guerre contre les cyber-harceleurs

Certaines personnes pensent en effet que la politesse et le civisme n’ont pas cours sur ces plateformes et elles se permettent ainsi de critiquer ou même d’insulter vertement toutes les personnes qui ne pensent pas comme elles.

Pire, certains internautes les utilisent même comme de véritables défouloirs, n’hésitant ainsi pas à sauter à la gorge des autres utilisateurs pour laisser échapper la pression.

Et puis, il y a les harceleurs, ou les trolls, et donc des personnes qui passent leur temps à déverser leur fiel en ligne et à s’en prendre à tout le monde, juste pour le plaisir de blesser leurs semblables.

Ils ne s’en rendent pas toujours compte mais leur façon de faire peut avoir de lourdes répercussions, notamment lorsqu’ils s’en prennent à un public vulnérable ou fragile, comme les adolescents. Parfois, leurs attaques peuvent même pousser leur(s) victime(s) vers la dépression ou, pire, vers le suicide.

Un outil pour filtrer les commentaires inappropriés

Instagram a pleinement conscience de l’ampleur du problème et il ne compte pas rester les bras croisés. La filiale de Facebook prévoit ainsi de déployer prochainement un nouveau filtre pour les commentaires afin de limiter autant que possible le champ d’action des harceleurs.

Comme Nicky Jackson Colaco, la directrice de la politique publique de la solution, l’a elle-même confié au Washington Post, son objectif est de faire d’Instagram un espace d’expression personnelle, un espace qui soit à la fois amical, amusant et sûr.

Dans les faits, cet outil se présentera sous la forme de plusieurs options. Grâce à elles, les utilisateurs du service pourront empêcher la publication de certains termes ou même de certains emojis sous leurs photos et vidéos. Mieux, s’ils le souhaitent, ils pourront même désactiver purement et simplement les commentaires.

Mots-clés instagram