Instauration d’un système anti-drones à l’aéroport d’Heathrow

Piloter un drone dans l’enceinte de l’aéroport d’Heathrow, à Londres, sera désormais très difficile. L’aéroport le plus fréquenté du Royaume-Uni a mis en place un système anti-drone qui lui permet d’identifier et traquer les appareils aériens sans pilote dénués d’autorisation. Annoncé par la société de surveillance Aveillant Limited, ce système anti-drone devrait grandement alléger le travail des forces de l’ordre et de la police de la circulation aérienne.

Ce système de contre-drone vise en effet à prévenir rapidement les responsables de la zone d’exclusion aérienne d’Heathrow en vue de garantir plus de sécurité aux passagers. Le nouveau procédé procuré auprès de l’Operational Solutions Ltd. sera en mesure d’aider l’aéroport à accomplir ses objectifs à long terme comprenant, notamment, la réduction des déchets de carburant et éviter l’entassement des vols de drone non autorisé.

Un drone volant dans le ciel

Crédits Pixabay

Dans un communiqué, le directeur de la sécurité de l’aéroport d’Heathrow, Jonathan Coen, affirme que ce dispositif relate leur volonté de solidifier la sécurité des employés et passagers de l’aéroport.

Une technologie de pointe pour une sécurité renforcée

Les aéroports d’Heathrow et de Gatwick ont décidé d’adopter ce système de surveillance afin de dissuader les drones non autorisés de voler à l’intérieur et autour de leur périmètre d’intervention.

En janvier 2019, un rapport désignait que ces deux aéroports livraient des recherches d’appareils de combat de drone proche d’une qualité d’engin militaire, estimé à plusieurs millions de livres.

Pour rappel, l’aéroport de Gatwick a été fermé juste avant le Noël 2018 suite à la présence de drones non autorisés volant au-dessus de l’aérodrome. Malgré une ouverture brève de 45 minutes le lendemain, il a de nouveau refermé ses portes pour les mêmes raisons. Gatwick a donc été forcé d’acheminer ses vols entrant vers des aéroports alternatifs comme à Amsterdam et Paris.

Des mesures sévères contre ceux qui dérogent au règlement

Les mesures de sécurité anti-drone prises par l’aéroport d’Heathrow sont à prendre très au sérieux. En effet, faire voler des drones sans autorisation à travers la zone de restriction de vol (FZR) au Royaume-Uni est passible de cinq années d’emprisonnement. .

A noter que l’aéroport d’Heathrow est le septième aéroport le plus fréquenté dans le monde, mais il est également à l’origine de la pollution massive de carbone. En conséquence, des manifestants pour le changement climatique ont fait voler des drones jouets dans l’enceinte de l’aéroport. Les manifestants visaient à perturber le trafic de l’aéroport qui s’est soldé par sa fermeture.

Mots-clés antidrone