Moovit appartient désormais à Intel

La start-up de mobilité urbaine Moovit dont le siège se trouve à Ness Ziona en Israël a été achetée par Intel. Dans les années passées, la branche de capital-risque Intel Capital a déjà investi de l’argent dans Moovit. Cette première collaboration a fait que la vente soit conclue en contrepartie d’une somme totale de 840 millions de dollars.

L’acquisition ne va pas toutefois priver Moovit de sa liberté. La société créatrice de mobile Moovit dont la raison d’être est d’optimiser les déplacements en ville va poursuivre ses actions commerciales sous son nom actuel. Tout comme elle l’a fait depuis sa création en 2012, la firme va gérer elle-même ses partenariats ainsi que les 40 millions d’utilisateurs actifs qui se fient aux informations sur les meilleures manières de se déplacer fournies par son application.

Un compteur de vitesse d'une voiture

Crédits Pixabay

Un communiqué de presse a été publié le 4 mai 2020 pour officialiser la nouvelle déjà annoncée par le quotidien israélien Calcalist dimanche dernier.

Les données à disposition de Moovit sont utiles pour le projet de robotaxi d’Intel

La fusion d’Intel et de Moovit repose sur des objectifs stratégiques.

Depuis un certain temps, Intel et sa filiale Mobileye envisagent de déployer des robotaxis sur le marché. Le groupe se concentre également sur le projet de vente et de location de véhicules autonomes aux entreprises et organisations.

D’après les explications d’Amnon Shashua, PDG de Mobileye, trois éléments, dont l’image, les données et les infrastructures adaptées aux clients sont incontournables pour la mise en place de la technologie des véhicules sans conducteur.  C’est pourquoi Intel a décidé  d’acquérir Moovit pour avoir accès aux innombrables données que dispose la start-up.

Moovit et ses compétences

Moovit a largement contribué à l’amélioration de l’infrastructure de transport urbain en fournissant des données et des analyses des flux de trafic aux municipalités. En réponse à la pandémie du coronavirus, la firme a lancé récemment une plateforme de mobilisation d’urgence.

Le service permet aux organisations de transport en commun de mieux répondre aux besoins des travailleurs de première ligne en matière de moyens de déplacement. Cela a également facilité la tâche aux entreprises quant aux ramassages des employés essentiels pendant la période de confinement.

Toutes les compétences de Moovit vont dorénavant compléter ceux de Mobileye dont les systèmes avancés d’assistance à la conduite (ADAS) sont très prisés par les conducteurs. 60 millions de véhicules sont actuellement dotés de cette technologie.

Mots-clés intelMobileyeMoovit