Intel développerait ses propres processeurs ARM

De l’aveu de Venkata Renduchintala, Intel est loin d’avoir fait une croix sur les ARM. Le numéro deux du fondeur américain précise même que la firme n’a jamais eu l’idée d’abandonner les processeurs mobile. Quid de ses tenants et aboutissants ?

La guerre commerciale sur les plateformes pour mobile a commencé il y a de cela dix ans pour Intel, plus précisément lors de l’apparition des smartphones. À cette époque, la firme de Santa Clara a surtout investi sur l’architecture de son x86. Une stratégie qui l’a élevé au rang de leader sur le marché de l’équipement informatique mais qui s’est aussi soldée par le succès de Qualcomm et des équipementiers asiatiques sur les puces ARM.

Intel ARM

Intel serait en train de développer ses puces ARM.

Pour rattraper son retard sur ce domaine, le PDG de la multinationale, Brian Krzanich a engagé Renduchintala. Ce dernier entend bien faire le tri sur les projets de SoC de l’entreprise et selon ses dires lors d’une interview accordée à PC World en septembre dernier, laissent penser à la conception et production de ses propres puces ARM.

Un écosystème favorable

Le constructeur a d’ores et déjà indiqué disposer d’une licence auprès de la société britannique pour la fabrication d’architectures de type RISC. Cette manœuvre lui a valu un accord pour fournir LG en puces ARM. Pour gagner davantage de terrain, Intel aurait également l’intention de revoir sa stratégie commerciale.

Dans le même registre, l’entreprise pourrait inciter d’éventuels collaborateurs à se servir de ses usines. Une telle situation est profitable pour Apple. Bien que la marque à la pomme conçoive ses propres puces, il n’en reste pas moins que le géant IT a besoin de partenaires pour les produire.

Il ne faut pas oublier que l’iPhone 7 utilise plusieurs composants Intel.

Pour l’heure, la société ne dispose pas encore de licence pour concevoir des puces ARM mais en misant sur le long terme et compte tenu de ses ressources R&D, elle dispose de nombreux atouts et elle aurait parfaitement de quoi bousculer le marché.

Ces prochains mois s’annoncent donc fascinants et ils devraient être riches en rebondissements.

Crédits Photo

Mots-clés intel