Intel étend la gamme des Coffee Lake avec des Core i9

Intel a présenté au début de la semaine de nouvelles puces venant se ranger dans la famille des Coffee Lake. Dans la liste, on trouve des Core i9 destinés aux laptops, des Core i9 que l’on pourrait retrouver prochainement dans certains MacBook et MacBook Pro.

Intel n’a pas fait les choses à moitié et le fondeur américain a ainsi présenté des puces pour tous les types de machines.

Les Core i9 mobiles sont sans doute les plus intéressants de tous.

Intel est de retour avec de nouveaux processeurs

Comme leur chiffre l’indique, ces processeurs viendront en effet se positionner au-dessus du Core i7 et ils formeront ainsi le nouveau haut de gamme de l’entreprise.

Le Core i9-8950HK regroupe ainsi en son sein six cœurs physiques cadencés à environ 2,9 GHz, avec un mode Thermal Velocity Boost lui permettant d’atteindre ponctuellement une fréquence de 4,6 ou 4,8 GHz. Ce fameux mode s’activera à la demande en fonction de la dissipation thermique de la machine et il offrira un gain maximal de 29 % selon Intel.

Tout comme les Core i7 actuellement présents sur certains ultrabooks haut de gamme, la puce est dotée d’un TDP de 45 W, mais il sera possible de l’abaisser dans certains cas à 35 W.

Un Intel Core i9 très véloce et des Core iX+ pour compléter la gamme

En parallèle, Intel a également présenté un Core i7-8850H composé lui aussi de six cœurs cadencés à 2,6 GHz, avec un Turbo Boost pouvant atteindre les 4,3 GHz et un TDP de 45 W abaissable à 35 W.

Le fondeur ne s’est pas arrêté là cependant et il a ainsi dévoilé une nouvelle gamme de processeurs, les Core i3+, Core i5+, Core i7+ et Core i9+. Sur le fond, rien ne change, mais ces processeurs profiteront tous de la mémoire Optane afin d’offrir des performances accrues.

Apple a souvent été parmi les premiers à intégrer les technologies Intel à ses ordinateurs et il ne serait donc pas étonnant que les prochains Mac de la marque embarquent une de ces puces. Du moins pour le moment.

Si l’on en croit les rumeurs les plus récentes, la marque se préparerait en effet à abandonner la plateforme Intel et à basculer ainsi ses ordinateurs sur ses propres puces. Un mouvement qui devrait être initié à partir de 2020.

Mots-clés intel