Intel investit un gros pactole dans une usine en Ohio

Dans le cadre de l’extension de ses activités et dans le but d’endiguer la dépendance des États-Unis des pays asiatiques pour la fabrication des puces, le géant Intel projette d’ouvrir une usine de semi-conducteurs d’une valeur de 20 milliards de dollars dans l’État de l’Ohio.

Cette usine couvrirait une superficie de 1000 acres et concerne la construction de deux usines qui pourront employer près de 3000 personnes et permettra de générer des emplois supplémentaires dans les secteurs connexes.

intel_usine_ohio
Copyright: uflypro

Une annonce qui ne laisse pas les concurrents indifférents

Prévu pour commencer cette année, ce projet n’a pas manqué de faire réagir les concurrents de la compagnie qui ont également annoncé leurs intentions d’implanter de nouvelles usines aux États-Unis. On y retrouve des fabricants comme Samsung Electronics, Micron Technology MU ou encore Taiwan Semiconductor Manufacturing Corp. L’annonce du projet a permis aux actions de l’entreprise de grimper de 1 %. Il faut rappeler que l’année dernière elles ont chuté de presque 17 %. Ceci semble être un bon signe pour l’entreprise et ses affaires.

Gelsinger le PDG de l’entreprise a dit que cette action avait pour but de redonner à l’Amérique sa place de favori dans la fabrication des semi-conducteurs. Une place qu’elle occupait en détenant près de 37 % de la production mondiale il y a plus de 25 ans. Ce pourcentage a considérablement chuté et le pays ne détient aujourd’hui que 12 % de la production au profit d’autres États autrefois absents de la compétition.

Choix de l’État d’Ohio, un choix stratégique pour Intel ?

La décision d’Intel de construire un tel complexe ne serait naturellement pas sans impacts géopolitiques. Il faut savoir que la majorité des puces présentes dans les appareils conçus sur le territoire américain proviennent de la Taiwan ainsi que la main-d’œuvre pour la fabrication. De plus, sa proximité avec l’État chinois est une source d’inquiétudes pour beaucoup.

Le PDG de l’entreprise confirme que le choix de cet État s’inscrit dans la nécessité pour l’entreprise de recruter de nouveaux talents, mais également disposer de ressources indispensables pour la fabrication des puces.

Outre les raisons évoquées, il est utile de notifier que l’emplacement choisi se trouve non seulement dans une zone où les logements ont un cout abordable, mais également à proximité de l’université de l’État qui forme de nombreux étudiants dans le secteur de l’ingénierie. Sa proximité avec Colombus facilitera la réception de matières premières et l’expédition des produits fabriqués.

Source : MarketWatch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.