Intel nous préparerait bien des cartes graphiques de son cru

La rumeur court depuis plusieurs mois déjà, et notamment depuis le recrutement surprise de Raja Koduri (l’ancien patron de la division Radeon de chez AMD), Intel chercherait à développer dans le plus grand des secrets des puces GPU suffisamment puissantes pour rivaliser avec AMD et Nvidia, notamment sur le Gaming. Une rumeur qui prenait d’ailleurs en force la semaine dernière avec le recrutement de Jim Keller, un ingénieur de renom passé par AMD, Apple et Tesla – spécialisé dans la conception d’architectures CPU.

Aujourd’hui, une autre embauche vient renforcer cette thèse, celle de Chris Hook. Ancien compère de Raja Koduri chez AMD, l’intéressé était en poste au marketing de la division Radeon. C’est lui qui, avec des moyens limités, avait réussi à mettre en valeur les cartes graphiques des rouges et notamment les puces de génération Hawaii (Radeon RX 290, 290X, 390, 390X…). Chez Intel, il sera chargé du marketing pour les GPU et les technologies visuelles. Une définition de poste qui ne laisse pas tellement place au doute.

Intel serait en train de développer, en douce, des cartes graphiques de son cru. Avec le recrutement de Chris Hook (un ancien de chez AMD), la rumeur semble gagner encore un peu plus en crédibilité.

Avec ces trois recrutements successifs, difficile de ne pas apercevoir les contours de ce qui se trame chez Intel. Pour récapituler, on a l’ancien patron de la branche cartes graphiques de chez AMD ; un vieux de la vieille calé comme personne en architecture CPU (à l’origine de certains des processeurs les plus prometteurs d’AMD mais aussi des puces A4 et A5 d’Apple, notamment) ; et enfin un expert en marketing à même de faire un ramdam de tous les diables pour faire connaître de nouveaux produits.

Des GPUs signés Intel pour bientôt ?

L’intérêt d’Intel pour le secteur GPU s’est éveillé ces derniers temps, notamment au travers de projets réalisés en partenariat avec AMD. On pense bien sûr aux puces Kaby Lake G et compte tenu du contexte on se demande si – au-delà de la création de cartes graphiques à part entière – Intel n’aurait pas en tête d’évincer AMD sur ce type de projets à l’avenir.

Une puce Kaby Lake G 100 % Intel aurait franchement de l’allure, surtout pour la firme de Santa Clara, que l’on voit mal continuer à évoluer main dans la main avec son ennemi de toujours.

Reste maintenant à savoir quand Intel sera prêt à faire toute la lumière sur ses projets. De ce côté il faudra probablement se montrer patient. Tout cela ne se fera clairement pas du jour au lendemain, mais une chose est sûre, le marché GPU risque d’être fort intéressant à analyser dans les prochains mois…