Intel va utiliser l’IA pour aider les patients paralysés à effectuer à nouveau des mouvements

L’Intelligence Artificielle a déjà été utilisée dans le secteur médical auparavant pour détecter des maladies par l’intermédiaire de l’apprentissage automatique et de l’utilisation d’algorithmes.

En collaboration avec Brown University, Intel va maintenant mettre sur pied un projet visant à utiliser la technologie de l’IA pour permettre aux personnes paralysées de bouger à nouveau.

Crédits Pixabay

Naveen Rao, vice-président d’Intel et directeur général du groupe AI Products, a déclaré qu’il avait étudié la manière d’interfacer le cerveau avec des machines quand il était doctorant à Brown. Il espère ainsi combiner l’expertise d’Intel en matière d’IA à la recherche médicale de pointe de Brown University pour résoudre un important problème médical qui est de reconnecter le cerveau et la moelle épinière suite à une grave blessure de la colonne vertébrale.

Le programme sera mis en œuvre pendant une période de deux ans durant laquelle les chercheurs vont travailler avec des chirurgiens de l’Hôpital du Rhode Island.

Le fonctionnement du système

Durant leurs travaux de recherche, les scientifiques vont essayer d’enregistrer les signaux moteurs et sensoriels de la moelle épinière.

Ils utiliseront ensuite des réseaux de neurones artificiels pour apprendre comment stimuler la zone « post-lésion » afin de communiquer les commandes motrices.

Les chirurgiens auront pour rôle d’implanter des batteries d’électrodes au niveau des deux extrémités de la zone de lésion du patient. Cette intervention permettra aux nerfs sectionnés de communiquer en temps réel grâce à un pontage intelligent. Pour les besoins d’un fonctionnement en temps réel, les chercheurs considèrent l’utilisation de logiciels open source d’Intel AI comme nGraph, ainsi que d’accélérateurs Intel AI.

Une source d’espoir pour les patients souffrant de paralysie

Selon David Borton, professeur assistant en ingénierie à Brown University, une lésion au niveau de la moelle épinière est dévastatrice et on ne sait que très peu de chose sur la façon dont les circuits restants se trouvant autour de la blessure peuvent être utilisés pour rétablir et restaurer la fonction perdue. « Ecouter les circuits vertébraux autour de la blessure puis agir en temps réel avec les solutions matérielles et logicielles combinées d’Intel permettra de développer de nouvelles connaissances sur la moelle épinière et ainsi d’accélérer l’innovation pour mettre au point de nouveaux traitements » a-t-il déclaré.

Selon les statistiques du National Spinal Cord Injury Statistical Center, environ 291 000 personnes sont atteintes de lésions de la moelle épinière aux États-Unis, et chaque année, 17 000 nouveaux cas sont enregistrés. D’après le centre, plus de 30 % des cas de lésions médullaires entraînent soit une tétraplégie complète soit une paraplégie.

Si le projet réussit, il sera ainsi possible pour les personnes souffrant de paralysie de retrouver le contrôle de leurs mouvements.

Mots-clés intelsanté