Intelligence Artificielle : Apple aurait racheté une start-up française

Le moins que l’on puisse dire c’est que les grandes firmes de la Tech ne comptent pas lorsqu’il s’agit d’acquérir des start-ups travaillant sur la vaste question de l’intelligence artificielle. Alors que Microsoft était passé à la caisse en janvier dernier pour racheter Maluuba, et que la firme de Cupertino s’était pour sa part tournée vers Lattice Data (spécialiste du Machine Learning) en mai ; voilà qu’une autre société – cette fois française – aurait également été rachetée par le géant à la pomme.

Il s’agirait de Regained, une petite start-up parisienne spécialisée dans le tri et l’analyse de photos. Selon TechCrunch, visiblement bien informé, la société aurait déjà été acquise par Apple, qui projetterait d’utiliser sa technologie sur une prochaine version d’iOS.

apple-ia-fr

La start-up française Regaind, spécialisée dans l’intelligence artificielle pour le tri et l’analyse de photos, aurait été rachetée par la firme de Cupertino.

Contacté par le site américain, Apple s’est contenté de délivrer sa formule habituelle lorsqu’il s’agit de potentiels rachats : “Apple achète de plus petites compagnies de temps à autre, et généralement nous n’en parlons pas“. Comme le précise le journaliste qui s’est chargé de la besogne, il s’agit de la réponse standard de la firme lorsqu’elle a bel et bien craché au bassinet.

De nouvelles fonctionnalités pour l’application photo d’iOS en vue ?

Si le montant du rachat reste incertain (la société valait environ 400.000 euros d’après les estimations), on peut en revanche penser que s’il y a bien eu acquisition, Apple fera bon usage de la technologie mise au point par les Français de Regained.

Comme le présente la start-up sur son site, son système de traitement des photos permet notamment d’identifier le contenu de ces dernières, de leur attribuer automatiquement des notes sur des critères prédéfinis (esthétique, netteté, exposition, couleurs), mais aussi de reconnaître un visage.

Nul besoin d’une imagination débordante pour comprendre que l’application photo d’iOS gagnerait grandement en fonctionnalités avec l’aide d’une telle technologie. D’autant plus si elle était combinée aux compétences d’autres start-ups rachetées par Apple au fil de ces dernières années.

On se rappellera notamment de celles d’Emotient (acquise l’an passé), qui était parvenue à concevoir une technologie de suivi du visage, capable de reconnaître les émotions humaines.