Investissement aux États-Unis : OVH est de la partie

L’hébergeur français de sites web a récemment décidé de s’implanter aux États-Unis. Il s’est procuré un site dans la côte est du pays, à proximité de Washington, qui lui aurait coûté 4,8 millions de dollars. Attiré par le boom du marché de cloud computing, le groupe compte prendre le risque d’investir jusqu’à trois fois le montant initial.

En fait, le cloud a permis aux entreprises du secteur d’atteindre une croissance moyenne de 30%. Ainsi, en plus de son premier centre de données en Virginie, ce géant de l’hébergement ambitionne d’en construire un autre dans la côte ouest.

OVH USA

OVH compte bien trouver sa place aux Etats-Unis.

Ce grand intérêt que porte la société française pour le cloud en Amérique est-il justifié ?

OVH se lance à la conquête du monde

Lors de l’annonce au début du mois de septembre, OVH avait prévu d’investir 47 millions de dollars et de créer 54 emplois. Aujourd’hui le montant qu’il prévoit d’investir a été triplé pour atteindre les 150 millions de dollars. Il entend en outre créer 46 emplois de plus dans la localité.

Le centre de données construit en Virginie serait plus précisément un étage au style d’un bunker de 25 000 mètres carrés.

En parallèle avec les États-Unis, six autres implantations dans des pays européens sont également en étude ou en cours. L’année dernière, la société française disposait déjà de plus de 15 centres de données opérationnels. À cette époque, elle annonçait déjà la construction de 12 autres.

Perspectives de la firme

En investissant sur le sol américain, le géant français espère bien plus que de profiter tout simplement du marché juteux du cloud. En effet, l’entreprise sera soumise à la législation Patriot act et elle s’alignera donc sur ses concurrents américains.

Cette stratégie contribuerait alors à accélérer considérablement l’expansion internationale de la société. L’hébergeur doit juste s’assurer que les agences du gouvernement américain ne puissent pas lui réclamer des données qui ne sont pas sur place.

Il faut noter que OVH est aussi en train de multiplier ses offres. Sa dernière nouveauté est le Software Defined Datacenter on demand, en partenariat avec VMware. Cette solution propose aux utilisateurs de construire des plateformes et de définir leur politique de sécurité en quelques clics.

Mots-clés cloudovh