iOS 10 s’inspire-t-il un peu trop de la concurrence ?

iOS 10 a été annoncé en grande pompe durant la conférence d’ouverture de la WWDC 2016 et Apple a d’ailleurs axé une bonne partie de sa conférence sur cette plateforme. Bien plus que sur tvOS, watchOS ou même macOS d’ailleurs. La firme a ainsi enchainé les annonces et elle a même été jusqu’à présenter cette mouture comme “la plus importante version du système d’exploitation mobile le plus avancé au monde”.

Apple a toujours eu le sens de la formulation, c’est un fait, mais la plupart de ces annonces ont laissé comme un goût d’inachevé aux croqueurs de pommes, et ce pour une raison assez évidente…

iOS 10

iOS 10 s’inspire-t-il un peu trop de ses concurrents ?

Elles s’inspirent un peu trop de ce que propose la concurrence.

iOS 10 rappelle pas mal les autres plateformes sur certains points

Messages en est un très bon exemple. A l’heure actuelle, les messageries tierces comme WhatsApp ou même Snapchat ont le vent en poupe et les utilisateurs se détournent de plus en plus des SMS et des MMS au profit de ces outils.

Apple semble avoir pris en compte ces changements et la prochaine version de Messages n’aura plus grand chose à voir avec ce que nous connaissons.

Elle nous permettra bien évidemment d’envoyer plein de messages et de contenus rigolos à nos amis, mais nous pourrons aussi procéder à des micro-paiements et même commander un Uber, des fonctions que l’on retrouve depuis quelques temps sur… Facebook Messenger.

Prenons Cartes maintenant. En dehors de la refonte graphique de l’application, la prochaine mouture nous permettra d’ajuster le niveau de zoom ou même de déplacer la caméra pendant la navigation au tour à tour. Mieux, il sera aussi possible de créer des étapes dans un itinéraire pour personnaliser son voyage.

Là encore, il est évidemment très difficile de ne pas penser à ce que propose les solutions de GPS concurrentes comme Waze.

Durant sa conférence de presse, Apple a aussi passé pas mal de temps sur Photos. La firme a notamment fait la démonstration de ses fonctions de reconnaissances d’images. La solution pourra en effet reconnaître certains visages ou même certains sujets et elle sera même capable de créer des albums automatiques sans l’intervention de l’utilisateur. Exactement comme ce que propose Google Photos, en somme.

En outre, la prochaine version de l’application sera en plus en mesure de créer des clips à partir de nos photos et de nos séquences, une fonction que l’on retrouve sur tous les Xperia depuis plusieurs années.

L’écran de verrouillage a eu droit à son heure de gloire lui aussi, avec ces fameuses notifications enrichies si pratique, des notifications qui sont présentes sur Android depuis quelques versions maintenant.

Copier, et améliorer

Et que dire du clavier virtuel qui sera bientôt capable de reconnaître la langue saisie par l’utilisateur et de basculer automatiquement dans un mode ou dans l’autre ? Oui, il rappelle aussi ce que propose le BlackBerry Priv.

Pendant très longtemps, Apple a été considéré comme un leader sur le marché et la firme a même souvent été copiée par ses concurrents. La tendance s’est cependant inversée avec la disparition de Steve Jobs et la marque a désormais davantage une posture de suiveur, chose que nous avons d’ailleurs pu constater avec l’iPad Pro puisque ce dernier n’a rien de révolutionnaire.

En réalité, il n’est pas très différent des machines hybrides disponibles sur le marché depuis plusieurs années.

D’un certain sens, c’est un peu comme si l’entreprise avait perdu son petit grain de folie.

Maintenant, iOS 10 ne se contente pas non plus de copier bêtement la concurrence. Apple a aussi profité de l’occasion pour améliorer les choses. Un exemple ? Si la prochaine version Photos se rapprochera beaucoup de ce que propose Google avec sa propre application, toutes les données relatives aux albums seront stockées en local sur le terminal et elles ne transiteront donc pas par les serveurs de la firme.

Plus de confidentialité, donc, mais aussi plus d’ouverture. Comme avec Plans, par exemple, qui pourra accepter des applications tierces. Même chose pour Siri, d’ailleurs.