iOS : un brevet pour une interface capable de s’adapter à nos mouvements

Les brevets sont souvent un bon moyen de s’informer sur les axes de développement envisagés par les grandes sociétés de ce monde. Et si Apple en dépose un grand nombre chaque année, certains d’entre eux n’ont aucun mal à se dégager du lot. Ces derniers finissent généralement par faire les choux gras des sites spécialisés et c’est précisément le cas du brevet numéro 8,631,358 repéré par Apple Insider. Un brevet étonnant à plus d’un titre car il met en scène un iOS capable d’adapter son interface en temps réel en fonction des mouvements de l’utilisateur.

Nos mobiles sont de fidèles compagnons et ils nous suivent ainsi à la trace dans tous nos déplacements. Et si nos gestes sont d’une précision redoutable lorsque nous sommes affalés au fond de notre canapé à regarder, en boucle, les différents duels opposant Marcus à Julien Tellouck, ils le sont nettement moins lorsque nous devons courir pour aller attraper le bus, ou même lorsque nous marchons religieusement le long de la voie du RER D pour prendre notre train.

Brevet iOS janv14

L’interface d’iOS finira peut-être par évoluer dynamiquement en fonction de nos mouvements.

Là, les erreurs ne pardonnent pas. Qui n’a jamais appelé, par mégarde, son ex ou son patron en voulant simplement s’enquérir de la santé de sa grand-mère ? Et de bredouiller, ensuite, des explications particulièrement tirées par les cheveux tout en se sentant virer à l’écarlate.

Apple semble vouloir nous venir en aide et c’est plutôt une bonne nouvelle puisque ce fameux brevet a l’air d’être très bien ficelé. L’idée, en réalité, est assez simple puisqu’il s’agit tout bonnement de déplacer, ou d’agrandir, les différents éléments graphiques composants l’interface d’iOS en fonction de nos mouvements Des mouvements interprétés et analysés par les différents capteurs embarqués à bord de notre iDevice. Comme l’accéléromètre ou même le gyroscope des iPhone et iPod Touch présents au catalogue de la firme.

Grâce à ces derniers, iOS pourrait ainsi décaler les icônes de nos écrans d’accueil d’un côté ou de l’autre, modifier la taille des entrées du carnet d’adresses, agrandir les icônes de nos applications et bien d’autres choses encore. Mieux, c’est même toute l’interface qui pourrait se déplacer dans un sens ou dans un autre pour compenser les déplacements de notre bras et de notre main.

Point intéressant, ce brevet insiste également sur la notion de contexte. En s’appuyant sur les données relevées par les capteurs embarqués, iOS serait effectivement en mesure de déterminer si nous sommes en train de marcher ou de courir. Même chose lorsque nous nous déplaçons en voiture et cela tombe assez bien puisque la Pomme Croquée s’intéresse de plus en plus à ce marché.

Est-ce que ce brevet semble réaliste ? Bien sûr, et surtout depuis l’arrivée sur le marché de l’iPhone 5s et du fameux co-processeur M7. Maintenant, cela ne veut pas dire qu’il sera réellement appliqué.

Mots-clés appleios