iPad Pro (2021) : on fait le point sur le connecteur Thunderbolt 4

Apple a tenu en début de semaine un Keynote endiablé durant lequel ont été présentés de nombreux produits. Parmi les stars de la soirée figurent les iPad Pro (2021), des tablettes hors norme proposant de nombreuses nouveautés notables.

Parmi ces nouveautés, il sera bien entendu possible de citer l’écran Mini LED du modèle 12,9 pouces ou encore la puce M1, mais aussi leur tout nouveau connecteur Thunderbolt 4.

Oui, c'est bien un iPad Pro (2021) sur cette photo - crédits Apple
Oui, c’est bien un iPad Pro (2021) sur cette photo – crédits Apple

Connecteur sur lequel il nous paraissait important de faire le point.

L’iPad Pro (2021), le modèle de la rupture

Contrairement aux iMac (2021), Apple n’a pas souhaité de rupture franche sur les iPad Pro (2021). Du moins pas sur le plan du look et de l’ergonomie, les nouvelles tablettes de la marque étant à peu de choses près identiques à celles des générations précédentes.

Comme souvent avec la marque, le diable se cache donc dans les détails, et plus précisément au niveau de leur fiche technique.

Ici, les apports sont nombreux et le plus important de tous a sans doute trait à la puce embarquée à leur bord. Apple a effectivement choisi de se détourner des puces Ax habituelles… pour les remplacer par une puce M1 similaire en tout point à celle présente à bord des Mac Mini M1, MacBook Air M1 et MacBook Pro M1.

Puce qui ne manque pas de puissance comme nous avons pu le voir lors de notre test du MacBook Pro M1.

Un écran Mini LED, une puce M1, mais aussi et surtout un connecteur Thunderbolt 4

Ce n’est cependant pas ce qui nous intéresse pour le moment.

Car en effet, les iPad Pro (2021) ont une autre particularité très intéressante : leur connecteur. Si ce dernier est toujours proposé au format USB-C, il prend également en charge le Thunderbolt 4. Et cela ouvrira clairement le champ des possibles.

Durant le Keynote, Apple a ainsi indiqué que grâce à ce tout nouveau connecteur, les iPad Pro (2021) pourront se connecter à n’importe quel moniteur compatible, et notamment au Pro Display XDR. Le tout avec une définition en sortie pouvant atteindre les 6K.

Toutefois, en se rendant sur le site du constructeur, on apprend que les usages permis par le Thudnerbolt 4 seront en réalité plus nombreux. Apple évoque également des vitesses de transfert plus importantes vers des supports de stockage amovible, mais aussi la prise en charge… des stations d’accueil Thunderbolt.

Un iPad Pro (2021) qui prendra en charge les stations d’accueil

Et ça, en revanche, c’est beaucoup plus intéressant. Ces stations, comme vous le savez sans doute, permettent d’étendre facilement et rapidement la connectique d’un MacBook Air ou d’un MacBook Pro. Vous arrivez au bureau, vous branchez votre Mac, il se transforme en un instant en une machine de bureau. L’écran, les disques durs et tous les autres périphériques restent ainsi branchés à votre dock et tout ce que vous avez à faire, de votre côté, c’est de brancher un seul et unique câble à votre MacBook.

Et à présent, c’est donc l’iPad Pro (2021) qui va jouer cette carte et qui va ainsi pouvoir se transformer… en ordinateur de bureau.

Ce qui me pousse à penser que la prochaine version d’iPadOS risque d’être très intéressante. Vraiment très intéressante. En attendant, si vous hésitez encore entre les différents modèles proposés, vous pouvez consulter ce dossier comparatif.

Mots-clés appleipad pro