iPhone 12 : le retard plus ou moins confirmé par Broadcom

Les iPhone 12 risquent bel et bien d’avoir un peu de retard. C’est en tout cas ce qu’a confirmé à demi-mot le CEO de Broadcom, l’un des principaux fournisseurs d’Apple.

Le Covid-19 n’a pas uniquement tué des centaines de milliers de personnes à travers le monde. La pandémie a également provoqué un ralentissement économique important et de nombreuses entreprises ont ainsi été obligées de suspendre provisoirement leur activité.

Des iPhone posés sur un bureau, aux côtés d'un Pixel 3

Photo de Arnel Hasanovic – Unsplash

C’est notamment le cas des chaînes de production chinoise. Or Broadcom a lui aussi été touché.

Un retard pour les iPhone 12 ?

Hock Tan, le CEO de l’entreprise a en effet évoqué durant une conférence téléphonique portant sur les résultats de la société un retard majeur sur la production d’un grand client de téléphonie mobile basé en Amérique du Nord. Et si Apple n’a pas été directement nommé, il est bien entendu impossible de ne pas penser à la firme à la pomme croquée.

D’autant que l’homme a souvent pour habitude de la décrire en ces termes.

Plus intéressant, Hock Tan a également indiqué que la hausse des revenus de la société sur les puces WiFi sera du même coup retardée d’un trimestre.

En temps normal, Broadcom atteint ce pic durant le troisième trimestre de l’année, qui correspond au lancement des nouveaux iPhone. Cette année, ce pic devrait donc être atteint durant le quatrième trimestre. Par extension, cela voudrait dire que la sortie des iPhone 12 serait décalée au dernier trimestre de l’année 2020. Et donc avec plusieurs semaines de retard.

À lire aussi : iPhone 12, les maquettes sont déjà de sortie

Un lancement décalé ?

Ce que semblent par ailleurs corroborer d’autres rumeurs, des rumeurs qui évoquaient pour leur part un lancement entre le mois d’octobre et le mois de novembre de cette année.

Attention cependant, car rien ne dit qu’Apple décalera la commercialisation de tous ses appareils. Cette année, l’entreprise devrait nous gratifier de quatre smartphones différents et il est donc aussi possible que certains d’entre eux soient lancés en septembre, et d’autres en octobre ou en novembre. Exactement comme du temps de l’iPhone 8, de l’iPhone 8 Plus et de l’iPhone X en somme.

Mais bien sûr, ce ne sont que pures spéculations et elles doivent être prises avec un minimum de retenue. Reste que tous les signaux semblent aller dans le même sens.

À lire aussi : iPhone 12, la production devrait démarrer en juillet

Mots-clés appleiphone 12