iPhone 13 : tout le monde ne pourra pas profiter des appels satellites

Les iPhone 13 se trouvent désormais au coin de la rue. Ils seront officiellement annoncés la semaine prochaine lors du Keynote Apple et il ne reste donc qu’une poignée de jours à attendre pour découvrir tout ce que la firme nous a préparé.

Et justement, une nouvelle vient de tomber. Le genre de nouvelle qui ne fera pas forcément plaisir à tout le monde.

Un iPhone 12 Pro en main

Certains d’entre vous le savent peut-être, mais Ming-Chi Kuo s’attend à ce que les iPhone 13 proposent une fonction d’appels par satellite LEO.

Les iPhone 13 devraient bien proposer une connexion par satellite…

Si tout le monde n’en aurait – logiquement – pas l’usage, cette fonction pourrait tout de même intéresser les grands voyageurs ou encore les randonneurs souhaitant se rendre dans des régions très reculées.

Même en restant loin des antennes réseau, ils pourraient en effet continuer à joindre leurs proches en cas de problème.

Mark Gurman a cependant jeté un froid dans sa dernière newsletter, en indiquant que cette fonction devrait se limiter à certains marchés.

A lire aussi : iPhone 13 : une rumeur qui ne va pas plaire à tout le monde

… mais elle se limiterait à certains marchés

L’idée de départ est assez simple. Tout le monde ne peut pas rester en permanence à côté d’une antenne. Partant de ce constat, Apple aurait donc l’intention de permettre à ses iPhone 13 de maintenir une connexion par satellite, une connexion leur permettant d’envoyer ou de recevoir des messages, mais aussi de prendre ou d’émettre des appels.

Grâce à cette particularité, les utilisateurs d’iPhone pourraient donc rester joignable en permanence, et passer des appels depuis n’importe quelle région du monde. Même dans des zones dépourvues de couverture.

A lire aussi : iPhone 13 : une mauvaise nouvelle au programme

Quelques limitations à prendre en compte

Cela étant, dans la dernière édition de sa newsletter, Mark Gurman précise que cette fonction ne sera pas disponible pour tout le monde. En réalité, le journaliste de Bloomberg s’attend à ce qu’elle se limite uniquement à certains marchés. Apple aurait d’ailleurs l’ambition de déployer sa propre constellation de satellites, mais ce projet ne devrait bien entendu pas aboutir avant plusieurs années.

Mark Gurman précise aussi que ce système exigera de se trouver en extérieur, sur un terrain dégagé, et d’attendre au moins une minute que la connexion se fasse.

Pour le reste, il faudra attendre le Keynote de la semaine prochaine.

Mots-clés appleiphone 13