iPhone 5 : une photo du câble de synchronisation du nouvel iPhone ?

Si l’on en croit tout ce qui se dit en ce moment au sujet de l’iPhone 5, alors le prochain smartphone pommé devrait intégrer un nouveau connecteur constitué de neuf broches. Une information qui a par ailleurs été confirmée par quelques lignes de code en provenance de la dernière bêta d’iOS 6. Notez d’ailleurs que si vous souhaitez savoir à quoi pourrait bien ressembler le connecteur du nouvel iPhone, alors vous trouverez quelques photos à cette adresse. Quoi qu’il en soit, qui dit nouveau connecteur dit aussi nouveau câble de synchronisation et figurez-vous qu’un accessoiriste se targue justement d’en détenir un. La photo se trouve évidemment dans la suite…

Cet accessoiriste, vous le connaissez peut-être puisqu’il s’agit de Veister. Spécialisé dans tout ce qui touche à la synchronisation ou au rechargement de nos terminaux nomades préférés, il profite en outre d’une solide réputation… en Chine. Et ce qui est très intéressant, c’est que la société dispose même de sa propre usine de fabrication, une usine qui se situe à proximité de la ville de Shenzhen. Un nom qui doit vous parler, d’ailleurs, puisque c’est exactement dans ce coin qu’on trouve les usines de Foxconn.

iPhone 5 : une photo du câble de synchronisation du nouvel iPhone ?

Comme souvent, c’est donc sur Twitter que Veister a publié la photo d’un câble blanc et doté d’une connectique inconnue à ce jour. Une boutade adressée à Samsung Mobile US et qui a évidemment fait beaucoup de bruit sur la toile. Pour cause car si ce câble existe bel et bien, et s’il ressemble vraiment à cela, alors il vient tout simplement confirmer la présence d’un nouveau connecteur dans l’iPhone 5.

Oui, enfin il faut quand même faire attention. Après tout, si Veister dispose de sa propre usine, alors la société a tout ce qu’il faut pour produire ses propres câbles, y compris pour produire un faux. Sachant que l’iPhone 5 fait beaucoup parler en ce moment, ça pourrait donc être un bon moyen de se faire de la pub à moindre coût. Et en même temps, le contraire est aussi vrai. Les buzz peuvent parfaitement se retourner contre leurs instigateurs et ruiner ainsi très rapidement des réputations. Bref, vivement le 12 septembre (ou pas) histoire qu’on soit fixé.

Via