iPhone 8 : la production aurait commencé

L’iPhone 8 fait une nouvelle fois parler de lui, au travers d’une rumeur portée par l’incontournable Benjamin Geskin. D’après lui, la production du terminal et de ses deux camarades aurait commencé.

Comme tous les produits de la célèbre marque américaine, l’iPhone 8 a cristallisé de nombreuses rumeurs depuis le début de l’année et beaucoup d’entre elles ont trait à sa production. Plusieurs sources ont en effet évoqué des problèmes liés aux chaînes de production, des problèmes pouvant potentiellement déboucher sur un retard du téléphone.

Rendu iPhone 8 : image 1

Bien décidé à en apprendre plus, Benjamin Geskin a donc contacté ses propres sources pour s’enquérir de l’état de la production de l’iPhone 8.

L’iPhone 8 devrait sortir en temps et en heure finalement

L’initiative a été payante et ces dernières lui ont ainsi appris que Foxconn avait débuté les essais de production des trois prochains téléphones de l’entreprise californienne : l’iPhone 7s, l’iPhone 7s Plus et l’iPhone 8.

Mieux, ces informateurs lui ont également confié que les usines du géant chinois produisaient environ deux cents unités par jour.

En conséquence et d’après eux, ces trois terminaux devraient être commercialisés à la date prévue par Tim Cook et ses actionnaires. Une date comprise entre septembre et octobre selon les dernières rumeurs en date.

Les sources de Benjamin Geskin n’en sont cependant pas restées là et elles lui ont ainsi révélé que les iPhone 8 de tests développés par Foxconn étaient tous équipés d’un lecteur d’empreintes placé sous la dalle de l’appareil. Apple aurait donc finalement réussi à intégrer la pièce à l’écran de son nouveau téléphone.

Le lecteur d’empreintes serait bien intégré à l’écran

Seule ombre au tableau, ces déclarations ne s’accompagnent d’aucune preuve concrète. Elles sont donc à prendre avec les précautions habituelles.

Pour rappel, l’iPhone 8 est censé marquer une rupture dans la gamme. L’appareil devrait en effet être assez différent de ses prédécesseurs et il aurait ainsi droit à un boîtier en verre, à un écran borderless, à un système de charge rapide et à un module photo spécialement optimisé pour la réalité augmentée. Il devrait en effet tirer pleinement parti d’ARKit, un kit de développement spécialement dédié à cette technologie.

En parallèle, il serait également question d’une nouvelle puce plus puissante et peut-être même d’un peu plus de mémoire vive.

Le prix du terminal devrait être très élevé en revanche et il pourrait ainsi dépasser – allègrement – la barre des 1 000 $.