iPhone 8 : le chargement sans fil confirmé par Powermat ?

L’iPhone 8 ne cesse de faire parler de lui en ce moment et ce n’est visiblement pas sur le point de changer. Elad Dubzinki, le CEO de l’entreprise Powermat, vient en effet de confirmer la présence d’un système de charge sans fil sur l’appareil. Apple risque de ne pas apprécier.

Powermat n’est pas une société perdue au milieu de nulle part. L’entreprise dispose en effet de plusieurs succursales à travers le monde et elle ainsi présente en Californie, à New York, au Canada et en Israël.

Charge iPhone 8

Comme son nom le laisse supposer, elle se passionne pour tout ce qui a trait à l’énergie et à la recharge de nos terminaux nomades.

L’iPhone 8 embarquera un système de chargement sans fil… selon le CEO de Powermat

Elle propose ainsi aux entreprises, aux commerces et aux pouvoirs publics un large éventail de services autour de la recharge sans fil, notamment pour installer des systèmes de ce type dans les lieux publics.

En parallèle, Powermat est aussi l’éditeur d’une application mobile proposée à la fois sur iOS et sur Android. Grâce à elle, les mobinautes peuvent facilement trouver le point de recharge le plus proche de leur position et ils n’ont même pas besoin de payer pour le faire puisque l’outil est gratuit.

Elad Dubzinki, le CEO de la compagnie, a récemment publié un communiqué de presse afin d’évoquer l’avenir de toutes les technologies associées à la recharge sans fil. Contre toute attente, il a alors expressément annoncé que le prochain iPhone bénéficiera lui aussi d’une technologie de ce type : « Avec l’annonce récente d’Apple que la recharge sans fil deviendra une fonction standard dans le prochain iPhone, nous sommes enfin arrivés au seuil de l’adoption générale ».

L’entreprise s’est rétractée depuis

Seul problème, pour l’heure, Apple n’a rien confirmé et ce système de charge sans fil tient ainsi plus de la rumeur ou du bruit de couloir. Bien sûr, le communiqué en question n’a pas tardé à faire le tour du monde, et l’entreprise s’est du même coup retrouvée dans l’embarras.

Un de ses représentants a ainsi dû corriger les déclarations du CEO en déclarant que ces dernières n’étaient que pure spéculation à ce stade et que la société ne détenait aucune information sur le prochain iPhone.

La question que l’on peut se poser, c’est évidemment de savoir si ce représentant dit réellement la vérité… ou si l’entreprise s’est fait taper sur les doigts suite à la publication du communiqué de presse.

Apple n’aime effectivement pas voir ses prochains produits étalés sur la place publique. Maintenant, il faut tout de même rappeler que l’entreprise américaine a rejoint le Wireless Power Consortium l’année dernière. Comme le dit le célèbre adage, il n’y a pas de fumée sans feu.