iPhone 8 : un retard et un système de déverrouillage naturel ?

L’iPhone 8 cristallise d’innombrables rumeurs depuis le début de l’année et la dernière en date porte à la fois sur sa date de sortie et sur sa méthode de déverrouillage, une méthode dite « naturelle ».

Ces informations proviennent toutes de la même source, et plus précisément du site Macotakara. Nos confrères ont effectivement contacté leurs informateurs dans l’espoir d’en apprendre un peu plus sur l’appareil et leur initiative s’est révélée payante. Ces derniers leur ont en effet confié de nombreux détails croustillants.

iPhone 8

D’après ces fameux informateurs, l’iPhone 8 devrait bien être présenté à la rentrée prochaine, mais sa sortie risque d’être retardée à la fin de l’année en raison d’une pénurie touchant certains composants.

L’iPhone 8, finalement retardé ?

Plus précisément, Macotakara évoque un lancement pour la première moitié du premier trimestre 2018 de la marque, soit à une période comprise entre octobre et décembre. Le tout avec des stocks très limités.

Il faut cependant signaler que toutes les sources ne voient pas les choses de la même manière.

Toujours d’après ces fameuses sources, l’iPhone 8 risque d’être proposé dans un seul coloris : le noir. Apple aurait pendant un temps envisagé de lancer un modèle blanc, mais la firme aurait finalement changé ses plans en raison des problèmes d’approvisionnement évoqués un peu plus haut.

Macotakara évoque aussi le lecteur Touch ID dans son article. D’après nos confrères, il est peu probable que cette pièce soit intégrée au bouton de mise sous tension de l’appareil. Ils ne savent cependant pas s’il sera placé sous l’écran ou ailleurs.

Un système de déverrouillage naturel ?

En revanche, ils s’attendent à ce que le terminal fasse la part belle à la reconnaissance d’image et ils évoquent même une technologie fonctionnant en trois dimensions. Plus loin, ils font également allusion à un mécanisme de déverrouillage naturel sans pour autant donner plus de détails.

Il serait cependant logique que la firme mette l’accent sur la partie logicielle afin de rendre sa fonction la plus intuitive possible.

Toutes ces informations sont à prendre avec une extrême prudence. Macotakara ne présente en effet aucune preuve pour appuyer ses propos et il faudra de toute façon attendre la Keynote pour en savoir plus sur le terminal et sur ses fonctions.