Vers un iPhone Air de 6mm d’épaisseur ?

Il faudra attendre encore plusieurs mois avant de voir arriver l’iPhone 6, mais le prochain smartphone d’Apple ne cesse pas de faire parler de lui. Hier, en fin de journée, c’est le site ETNEWS qui a consacré un article complet au sujet, avec une rumeur pour le moins étonnante. Selon les sources du site, l’iPhone 6 pourrait effectivement être commercialisé comme un iPhone Air, avec une coque ne dépassant pas les 6 millimètres d’épaisseur. Incroyable, non ?

Il faut bien l’avouer, le smartphone pommé a perdu pas mal d’embonpoint au fil des générations, et donc au fil des années. L’iPhone 3GS, par exemple, dépassait les 12.3mm d’épaisseur, contre 9.3mm pour l’iPhone 4S, 8.97mm pour l’iPhone 5c et… 7.6mm pour l’iPhone 5s. De fil en aiguille, on peut donc supposer que l’iPhone 6 sera encore plus fin que la génération actuelle et il ne serait finalement pas étonnant que ce dernier perde encore quelques millimètres.

iPhone Air 6mm

D’après ETNEWS, Apple pourrait lancer à la fin de l’année un iPhone Air ne dépassant pas les 6mm d »épaisseur.

Toutefois, pour ce cas précis, on parle tout de même d’un téléphone ne faisant pas plus de 6mm d’épaisseur ! A titre de comparaison, et pour ceux qui n’ont pas forcément la mémoire des chiffres, l’iPad Air tient dans un boitier de 7.5mm d’épaisseur, un boitier aussi fin que le dernier iPhone, en somme. L’iPhone 6, ou l’iPhone Air, ferait donc encore mieux que la dernière tablette pommée et il est finalement légitime de se demander si un tel mobile a réellement une chance de voir le jour.

Les composants, eux, prennent de moins en moins de place, c’est certain, mais qu’en est-il de la batterie ou, pire, du module photo ? Un smartphone plus fin, c’est aussi un smartphone qui laisse moins de place pour la batterie, et donc pour ses cellules. Le problème est évidemment le même pour le module photo, surtout pour ceux qui intègrent un système de stabilisation optique.

La vraie question, c’est donc de savoir si nous disposons aujourd’hui des technologies suffisantes pour produire un terminal aussi fin. Après tout, sacrifier l’autonomie d’un smartphone pour lui faire gagner quelques millimètres d’épaisseur, ce n’est pas forcément l’opération la plus rentable.

Puisqu’on en parle, on peut également en profiter pour rappeler que l’iPhone 6 devrait, selon les dernières rumeurs en date, être décliné en deux modèles distincts : le premier embarquerait un écran de 4.7 pouces, contre un écran de 5.7 pouces pour le second. Car en effet, Apple souhaiterait également se lancer sur le secteur des phablettes, et proposer ainsi une alternative au Samsung Galaxy Note 3 ou encore au Sony Xperia ZU. Tout est d’ailleurs expliqué dans cet article.