iPhone : le port Lightning sera bloqué par iOS 11.4 après 7 jours sans identification

La sécurité est essentielle en 2018 et Apple l’a bien compris. Histoire de rendre ses terminaux mobiles toujours un peu plus sûrs, la firme à la pomme a donc intégré une nouvelle fonctionnalité à la version 11.4 d’iOS. Baptisée « Mode USB restrictif », cette dernière concerne l’ensemble des appareils dotés d’un port Lightning (essentiellement les iPhone 7, 7 Plus, 8, 8 Plus et l’iPhone X ainsi que les derniers iPad). Elle aura très concrètement pour effet de bloquer les transferts de fichiers via cette entrée si le terminal n’a pas été déverrouillé au moyen d’un code PIN, de Touch ID ou de Face ID au cours des sept deniers jours.

À noter qu’il s’agit là d’une des rares nouveautés véritablement marquantes de la dernière version du système d’Apple, déployée en bêta depuis lundi soir aux côtés de macOS 10.13.5, tvOS 11.4 et watchOS 4.3.1.

Pour renforcer la sécurité sur ses derniers iPhone, Apple ajoute une fonctionnalité au travers d’iOS 11.4. Après 7 jours sans identification, le port Lightning sera bloqué.

« En vue améliorer la sécurité, pour qu’un appareil iOS puisse communiquer avec un accessoire USB, vous devez connecter cet accessoire sur le port Lightning [d’un terminal] qui aura été déverrouillé (…) au moins une fois au cours de la semaine » précise Apple dans la présentation de cette nouvelle fonctionnalité. En clair, si vous voulez faire autre chose que recharger votre iPhone ou votre iPad, il faudra que ce dernier ait été déverrouillé au moins une fois durant les 7 derniers jours… ce qui – avouons-le – ne devrait pas être trop difficile à mette en oeuvre.

Une nouvelle couche de sécurité pour éviter de se faire siphonner ses données…

L’objectif premier de cette nouvelle feature est tout bêtement de contrer un peu mieux les nouvelles techniques de hacking déployées pour faire main basse sur les données d’un iPhone volé. Comme l’explique Forbes, le principe utilisé par les hackers consiste à cloner les partitions d’un appareil iOS pour les sauvegarder en vue de les restaurer plus tard, lorsque le nombre de tentatives autorisées pour une connexion par mot de passe aura été dépassé. Le but de la manœuvre étant notamment d’obtenir une quantité infinie d’essais pour unlocker le terminal.

Si les utilisateurs d’iPhone et d’iPad seront certainement heureux de profiter d’une couche de sécurité supplémentaire pour leurs terminaux préférés, il y a des chances que la nouvelle fonctionnalité d’Apple ne soit pas vue d’un très bon œil par les services de Police, qui ont de plus en plus de mal à déverrouiller les iPhone saisis dans le cadre d’affaires judiciaires.