iPhone O.S 2.0, les améliorations en images…

Annoncé lors du WWDC 2008, le nouvel O.S de l’iPhone risque de faire des jaloux. Sans être non plus extraordinaire, il apporte tout-de-même son lot de nouveautés et fera sans doute quelques heureux… En tout cas, c’est ce qui transparaît des photographies que l’on retrouve sur un peu partout sur le web depuis quelques semaines.

La géolocalisation des photos

C’est certain, l’appareil photo de l’iPhone n’est pas le plus performant du marché. Cela dit, ce n’est pas pour autant qu’il faut faire l’impasse dessus. Surtout qu’avec le nouvel O.S, nous pourrons désormais géolocaliser les clichés que nous prendrons. S’appuyant sur le WiFi et sur le GPS intégré à l’iPhone 3G, l’utilisateur pourra en effet marquer ses photographies et indiquer automatiquement où elles ont été prises. Ce sera ça de moins à faire sur FlickR.

La recherche dans les contacts

Même si nous n’avons pas tous un agenda de ministre, ce n’est pas pour autant que nous aimons perdre notre temps. Et il faut bien l’avouer, sur l’ancien O.S de l’iPhone, lorsqu’on voulait retrouver un contact, on devait bien souvent se taper la liste entière en long et en travers. Maintenant, ce n’est plus le cas puisque Steve a eu la très bonne idée d’introduire un moteur de recherche de contacts dans son nouvel O.S. Surtout que ce dernier s’attaquera à tous les champs, y compris à ceux que l’on ne voit pas.

Le Push Mail

Très clairement, c’est cette fonction qui m’apparaît comme étant la plus importante. Sur l’ancien O.S de l’iPhone, on pouvait choisir de recevoir ses mails toutes les 15, 30 ou 60 minutes. Ce n’était vraiment pas idéal et c’est un peu pour cela qu’Apple a corrigé le tir. A présent, les utilisateurs pourront recevoir leurs mails en temps réel, un peu comme sur les BlackBerry. Sans compter qu’ils pourront aussi programmer une alerte histoire de ne rien laisser passer.

L’App Store

Ensuite, on ne peut que citer la sortie de l’App Store, une plateforme sur laquelle les utilisateurs pourront acheter des jeux et des applications pour leur téléphone préféré. Alors finalement, le seul bémol, c’est qu’il faudra cracher des brouzoufs pour en profiter. En même temps, c’est aussi ça, le capitalisme, hein, et il faut bien vivre…

Le support de Microsoft Exchange

L’iPhone serait-il sur le point de s’imposer dans les entreprises ? C’est une question que l’on est en droit de se poser compte tenu de l’apparition du push mail et du support de Microsoft Exchange. Visiblement, Apple a décidé de marcher dans les plate bandes de RIM et on ne peut que s’en féliciter.

Email, effacement et déplacement par lot

Faut bien l’avouer, supprimer ou déplacer ses mails un à un a de quoi rendre fou n’importe qui. Sauf les masochistes du mulet, évidemment… Mais heureusement pour nous, Steve a décidé de corriger le tir et il est désormais possible, dans le nouvel O.S de l’iPhone, de supprimer ou de déplacer des emails par lot. C’est tellement simple, tellement évident, qu’on se demande bien pourquoi ils ne l’ont pas intégré au premier modèle…

Email, les nouveaux champs

C’est presque un miracle mais les champs « Expéditeur » et « Copie cachée » font enfin leur apparition. Là encore, ils auraient pu y penser avant, quand même… En même temps, c’est beaucoup plus vendeur comme ça et cela finira sans doute de convaincre les réfractaires de la Pomme.

Le contrôle parental

Si vous décidez d’offrir l’iPhone 3G à votre gamin, alors vous allez être content d’apprendre que le nouvel O.S intègre un système de contrôle parental. Et oui, donc vous allez pouvoir empêcher Junior d’accéder à Safari, à YouTube, à iTunes ou bien à l’App Store. En même temps, pour ces deux derniers, c’est plutôt préférable…

En conclusion

Alors voilà, cette liste est loin d’être exhaustive, j’aurais pu parler des autres améliorations apportées par le nouvel O.S de l’iPhone mais cela vous donnera une petite idée de ce qui vous attend si vous décidez de franchir le pas. Ou pas. En ce qui me concerne, le choix est fait mais ça, vous le savez depuis longtemps déjà…

Ah oui et en cadeau bonus, voici une petite vidéo réalisée par le Wall Street Journal, juste pour le plaisir des yeux.

Sources : Wired et Business Mobile