Irlande : les autorités enquêtent sur une observation d’OVNI

L’Irish Aviation Authority aurait selon le Guardian ouvert une enquête portant sur l’observation d’un objet volant dans le ciel d’Irlande. Le pilote d’un avion de ligne aurait en effet aperçu un objet volant sur un vol en provenance de Montréal le 9 novembre dernier.

L’information doit être prise avec prudence, mais le commandant de bord du vol British Airways BA94 aurait appelé à cette date le service en charge du contrôle de la circulation aérienne de Shannon pour signaler un objet volant dans les parages.

Irlande

Le pilote, dont l’identité n’a pas été révélée, aurait alors demandé à son interlocuteur si des exercices militaires avaient lieu au large de la côte ouest de l’Irlande.

Un objet aperçu dans le ciel irlandais par plusieurs pilotes de ligne

D’après son témoignage, l’objet volant se déplaçait à vive allure et il serait ainsi arrivé sur la gauche de l’avion pour virer ensuite au nord et disparaître à l’horizon tout en émettant une lumière très brillante.

Plus intriguant, les équipes au sol n’auraient de leur côté rien détecté sur leurs radars primaires ou secondaires.

De son côté, le pilote du vol BA94 a tenu à indiquer que l’objet ne se trouvait pas sur une trajectoire de collision et qu’il ne présentait donc, à première vue, aucun danger pour le vol et son équipage.

Toujours selon le Guardian, ce pilote n’aurait pas été le seul à signaler la présence de cet objet dans le ciel irlandais ce jour-là. D’autres pilotes en ont fait de même est c’est notamment le cas de celui qui se trouvait aux commandes d’un vol de Virgin Airlines à destination de Manchester.

L’Irish Aviation Authority a ouvert une enquête

Ce dernier a ainsi évoqué un météore ou un autre objet effectuant comme une rentrée dans l’atmosphère terrestre tout en faisant allusion à une lumière suffisamment puissante pour éclairer le ciel. Plus tard, un autre pilote a également déposé un témoignage similaire.

Face à tous ces récits et à leur concordance, l’Irish Aviation Authority a indiqué à l’Irish Times avoir ouvert une enquête. Si le porte parole de l’agence ne pense pas que ces lueurs ont été provoquées par de quelconques visiteurs venus d’ailleurs, il estime que ces témoignages doivent être pris avec sérieux. Il a également promis la publication à venir d’un rapport complet présentant les conclusions de l’enquête menée par ses spécialistes, sans pour autant donner la moindre date.