Iron Man : pour le patron de Marvel Studios, engager Robert Downey Jr. a été le “plus gros risque” du MCU

Le patron de Marvel Studios a récemment déclaré que le choix d’engager Robert Downey Jr. pour être la tête d’affiche du premier film Iron Man a été le “plus gros risque” pris pour le Marvel Cinematic Universe (MCU).

Les succès ne répondent pas nécessairement à une somme d’éléments positifs. On peut en effet trouver dans l’équation une bonnes dose d’incertitude à côté de celle d’une envie de bien faire.

Tony Stark dans son armure d'Iron Man
Crédits Marvel

Il n’était donc pas prévu que le premier film Iron Man soit un carton, autant public que critique. Parce que le personnage ne comptait pas parmi les plus charismatiques de l’univers Marvel. Et peut-être aussi car l’acteur appelé à le jouer cristallisait des doutes.

A lire aussi : La vraie différence entre Iron Man et Captain America

Pour Kevin Feige, Robert Downey Jr. n’était pas taillé pour les films d’action

Bien que n’ayant pas été le premier choix du réalisateur Jon Favreau, Robert Downey Jr. s’est depuis imposé comme l’incarnation d’Iron Man. L’acteur venait de connaître des déboires avec des substances qui l’avaient notamment conduit derrière les barreaux. Mais ce n’est pas pour cette raison que selon Kevin Feige, patron de Marvel Studios, le choix de Robert Downey Jr. a représenté un risque certain.

C’est auprès de CINEMABLEND que l’homme à la tête de Marvel Studios a aussi confié que ce risque a grandement payé :

“J’ai eu la chance d’être impliqué dans les premiers films Spider-Man et X-Men. Mais nous voulions faire un film sur Iron Man. Et je pense toujours que le plus grand risque – ce qui semble scandaleux à dire maintenant – a été de recruter Robert Downey Jr. C’était à la fois le plus grand risque et la chose la plus importante dans la création du Marvel Cinematic Universe. Sans Robert, nous ne serions pas assis ici aujourd’hui. Je le crois vraiment.

C’était un acteur incroyable. Tout le monde savait qu’il était un acteur extraordinaire. Mais il n’avait pas été une star de films d’action. Il n’était pas une star de marque, nécessairement. Et nous avons vite compris que le risque, je l’ai déjà dit, était de ne pas l’engager. Et Jon Favreau avait vraiment cette vision pour ce film et pour Robert dans ce rôle. Cette décision, et le succès de cette décision, nous a permis, je pense, de prendre d’autres risques et de faire d’autres choix.”

Il n’est toutefois pas dit que ce genre de prise de risque soit envisageable aujourd’hui avec autant de latitude.