Iron March : les données des utilisateurs d’un forum néonazi publié par un mystérieux hacker

Certains des utilisateurs du célèbre forum néonazi Iron March se trouvent actuellement dans de beaux draps. Le 7 novembre 2019, les données de certains d’entre eux ont été rendues publiques par un mystérieux hacker.

Désormais, leur nom d’utilisateur, leur adresse mail et les messages qu’ils ont partagés sur le forum sont accessibles par tout le monde. En tout, c’est environ 3548 profils qui ont été divulgués par ce pirate mystère.

Facepalm

Crédits Pixabay

Les utilisateurs dont les données ont été dévoilées risquent gros étant donné que les autorités judiciaires ont désormais des pistes pour remonter jusqu’à eux.

Des discussions choquantes

En piratant la base de données du forum Iron Mach, ce hacker a mis en lumière des milliers de discussions aux contenus tout aussi choquants les uns que les autres. Sur Iron Mach, les utilisateurs n’hésitent pas à tenir des discours homophobes, antisémites ou encore islamophobes.

Certains des utilisateurs du forum sont très jeunes. Par exemple, un des membres, qui se fait appeler « Devonant » n’est âgé que de 16 ans. Dans les messages divulgués par le mystérieux pirate, ce dernier affirme être fasciste et dit vouloir tuer des homosexuels. « Oui, j’exècre les homosexuels. Oui, je suis raciste. » a-t-il déclaré.

Un forum bien connu des néonazis

Le forum Iron March était une référence pour les néonazies de tout horizon. Fondé en 2011 par le nationaliste russe Alexander Slavros, Iron March regroupait certains des néonazis les plus virulents appartenant notamment aux mouvements Division Atomwaffen et SIEGE Culture. Après six ans d’existence, le site a subitement été mis hors ligne en novembre 2017.

En dépit de sa fermeture, le mystérieux hacker n’a pas hésité à divulguer les données des anciens membres du forum sur la section d’hébergement de fichiers du portail Internet Archive. Les autorités judiciaires se penchent actuellement sur ces données pour essayer de mettre la main sur les membres du forum qui peuvent représenter un danger pour la société.

Un collectif d’enquête a même vu le jour pour faciliter les recherches de ces néonazis. Baptisé Bellingcat, ce collectif a passé en revue tous les messages répertoriés sur Iron March. De là où ils se trouvent, les anciens membres de ce forum ne doivent pas être sereins et il y a de quoi.