Ispace a levé 90 millions de dollars pour financer des missions lunaires

Ispace, une entreprise installée au Japon, est parvenue à lever pas moins de 90 millions de dollars pour financer ses futures missions lunaires. La première est programmée pour la fin de l’année 2019 et elle aura pour but d’étudier la surface de notre satellite.

La Lune se trouve au centre de toutes les attentions en ce moment. Donald Trump compte en effet renvoyer des hommes à la surface de notre satellite et il n’est bien entendu pas le seul à travailler sur un tel projet. L’Inde a prévu de lancer une mission similaire l’année prochaine.

Ispace : image 1

Les entreprises privées ne sont pas en reste bien entendu. DHL travaille en effet sur un service de livraison lunaire et Bigelow a dans l’idée de construire un entrepôt sur place afin de faciliter les futures missions spatiales.

Ispace vise la Lune

Ispace est une entreprise un peu moins connue que ses consœurs, mais l’entreprise tokyoïte semble avoir un certain succès auprès des investisseurs. Preuve en est, l’entreprise a réussi une levée de fonds de 90 millions de dollars à l’occasion de son premier tour de table.

Une somme colossale et un véritable record dans l’archipel nippon.

Takeshi Hakamada, le CEO de l’entreprise, s’est dit honoré de la confiance de ces investisseurs et il a également profité de l’occasion pour revenir en détail sur les futures missions lunaires de sa société.

Ispace va donc utiliser cette somme pour développer son tout premier atterrisseur lunaire et pour financer deux missions. La première sera lancée à la fin de l’année 2019 et elle consistera à placer dans l’orbite de la Lune une sonde munie de plusieurs capteurs.

90 millions de dollars pour lancer deux missions lunaires

Une fois cette première étape franchie, l’entreprise amorcera la seconde phase de son plan. L’année suivante, la société fera donc atterrir son atterrisseur à la surface de notre satellite et elle déploiera dans la foulée plusieurs rovers munis de différents instruments.

Ces derniers auront principalement pour but de cartographier la Lune, mais aussi et surtout de préparer les futures missions du groupe.

Ispace ne compte en effet pas se limiter à ces deux seules missions et elle a ainsi l’intention de déployer dans les décennies à venir des services de transports afin de rallier la Terre à la Lune. Le CEO de la société pense en effet que la première colonie lunaire ouvrira ses portes à l’horizon 2040 et elle s’attend ainsi à ce que dix mille personnes se rendent à la surface de notre satellite chaque année.

Il faut tout de même rappeler que l’entreprise n’en est pas à son premier coup d’éclat puisqu’elle se cache également derrière la Team Hakuto, l’un des cinq finalistes du Google Lunar X Prize.

Ispace : image 3 Ispace : image 2

Mots-clés espacelune