J. K. Rowling a confirmé une théorie sur Hermione

Harry Potter est sans aucun doute l’une des œuvres les plus appréciées de notre époque. La saga, à la fois abordable et complexe, a été au fil des ans à l’origine d’un nombre incalculable de théories, certaines des plus farfelues et d’autres plus pertinentes. Cette fois-ci, il semblerait que J.K. Rowling, l’auteur du roman, a confirmé l’une de ses théories.

Cette hypothèse concernait de la manière dont il fallait correctement prononcer le prénom d’Hermione Granger en anglais. La réflexion a été lancée par un utilisateur Twitter en disant : « Théorie : @jk_rowling incluait ce passage sur la façon de prononcer le nom d’Hermione dans la Coupe de Feu, simplement pour nous tous qui disions HER-MY-OWN comme Viktor Krum. »

hermione

À cela, J.K. Rowling a répondu au tweet en disant que la théorie était correcte.

Des appellations qui portent souvent à confusion

Si pour les francophones, la prononciation des noms des personnages de la saga n’a jamais posé problème, cela n’est pas le cas pour nos amis anglophones. Le doute a plané pendant longtemps si en anglais, le prénom du personnage principal féminin de la saga se prononçait « her-mi-o-ne » ou « her-mi-oni ». Maintenant, tout le monde sait que la première proposition est la bonne.

Ainsi, lorsque J.K. Rowling a écrit ce passage dans la Coupe du feu où Hermione expliquait à Victor Krum comment prononcer son prénom, ce n’était pas seulement à l’adresse du joueur de Quidditch mais pour nous tous. Ce n’est pas la première fois que la prononciation du nom d’un personnage pose problème. D’après l’auteur, les anglophones prononcent mal Voldemort, puisque le « t » dans son nom est muet comme dans sa prononciation en français.

La saga Harry Potter a fêté ses 20 ans cette année

Cette année, c’est la célébration du vingtième anniversaire de la première publication du premier tome de la saga, « Harry Potter et la pierre philosophale » aux États-Unis. Si J.K. Rowling a célébré cet évènement avec un tweet remerciant chaleureusement les fans américains de la saga, l’éditeur américain d’Harry Potter, Scholastic, a décidé de fêter en plus grande pompe.

La maison d’édition de livres pour enfant a décidé de célébrer dignement ces 20 ans, et à cet effet, elle a lancé un jeu-concours en partenariat avec Today. Pour cela, une courte vidéo a été diffusée à Times Square et sur le net pour partager les règles du jeu. Les cinq gagnant du jeu gagneront une visite façon Harry Potter de New York.

Si la saga Harry Potter a touché à sa fin il y a longtemps, il reste encore beaucoup à découvrir à son sujet.

Mots-clés harry potter