Coronavirus : Jack Ma offre des masques à l’Europe et aux Etats-Unis

Actuellement, plusieurs pays dans le monde sont aux prises avec le coronavirus et multiplient les mesures pour contenir la propagation de la pandémie. Parmi les pays les plus touchés figure l’Italie. Aux États-Unis aussi, le nombre de contaminations ne cesse d’augmenter faisant un total de 2.195 personnes positives au coronavirus le samedi 14 mars 2020. L’actuel président des États-Unis, Donald Trump, a même déclaré l’état d’urgence un jour plus tôt.

Face à cette situation, les gouvernements se sont mobilisés, mais, dans le cas particulier des États-Unis, le pays a pris du retard dans le dépistage de la maladie. Justement, Reuters et The Verge nous rapportent que le co-fondateur d’Alibaba, Jack Ma, a décidé d’apporter sa contribution dans la lutte contre cette pandémie.

Crédits Pixabay

Concrètement, l’homme d’affaires a fait un don de deux millions de masques de protection qui seront distribués à travers l’Europe ainsi que de 500.000 kits de test de coronavirus et d’un million de masques de protection pour les États-Unis.

L’Italie recevra le premier colis

Joignant la parole à l’acte, Jack Ma a déjà envoyé le premier colis contenant 500.000 masques, des fournitures médicales et des kits de tests, qui a atterri le vendredi 13 mars 2020 à l’aéroport de Liège en Belgique. Une déclaration jointe d’Alibaba et de la Fondation Jack Ma a indiqué que le colis sera par la suite envoyé à l’Italie.

Selon Reuters, d’autres avions-cargos chargés de produits médicaux devraient arriver dans les prochains jours à l’aéroport de Liège, qui constituera le principal hub européen d’Alibaba pour ses expéditions.

Jack Ma appelle à la solidarité et au partage des connaissances pour éradiquer cette maladie

Pour ce qui est des États-Unis, la Fondation Jack Ma a déclaré dans un tweet paru le vendredi 13 mars sur Twitter que « grâce à un don de 500.000 kits de test et 1 million de masques, nous nous associons aux Américains en ces temps difficiles ».

Dans un communiqué publié sur Twitter, Jack Ma a soutenu que :

La pandémie à laquelle nous sommes confrontés aujourd’hui ne peut plus être résolue par aucun pays. Nous ne pouvons pas battre ce virus à moins de briser les limites des ressources et de partager notre savoir-faire et nos leçons durement gagnées.

Pour rappel, Jack Ma a lancé Alibaba en 1999 et a développé l’entreprise jusqu’à ce qu’elle pèse 420 milliards de dollars avec une valeur nette estimée à 37 milliards de dollars environ.