Jacquie et Michel ne sont pas les bienvenus dans le Nord

Jacquie et Michel ont réussi à se constituer un véritable fan club à travers le territoire. Dans le Nord, une habitante de la commune de Somain a même eu l’idée un peu folle de coller une affiche promouvant les trublions du porno amateur. Cela n’a cependant pas été du goût de la collectivité.

Jacquie et Michel sont connus pour leurs campagnes de communication un brin décalées.

J&M

Entre leurs parodies, leurs produits dérivés et leurs diverses opérations marketing, ces derniers ont réussi à fédérer autour de leurs services une communauté soudée forte de plusieurs centaines de milliers de personnes en provenance des quatre coins du territoire.

Jacquie et Michel ont une côte monstre dans le Nord

Dans le Nord, Thérèse, une habitante de la ville de Somain a donc eu la folle idée de coller sur un mur extérieur de sa maison une affiche reprenant à son compte le slogan du fameux couple, un slogan faisant désormais office de marque de fabrique et même de signature.

L’initiative n’est évidemment pas passée inaperçue et cette fan a ainsi reçu la semaine suivante une lettre signée d’un agent assermenté de la ville, une lettre lui expliquant en substance que cette affiche contrevenait à la loi et aux règles en vigueur dans la commune.

Le courrier fait effectivement référence à l’article de loi R581-22 présent dans le Code de l’environnement, un article expliquant tout simplement que la publicité est fermement interdite sur les murs des bâtiments sauf lorsque ces derniers sont aveugles ou lorsqu’ils comportent une ou plusieurs ouvertures d’une surface inférieure à 0,50 mètre carré.

L’habitante a reçu une mise en demeure

En conséquence, l’agent demande à Thérèse de retirer la publicité dans un délai de quinze jours suite à la réception de la lettre. Si elle ne le fait pas, alors un procès-verbal de constatation d’infraction sera effectué et la femme sera ensuite poursuivie.

Choquée par la lettre, Thérèse a donc contacté Jacquie et Michel pour leur faire remonter l’information et ces derniers n’ont pas pu résister à l’envie irrépressible de raconter toute l’histoire sur leur page Facebook, une page sur laquelle apparaissent des photos de la maison et de la lettre envoyée à l’infortunée par la commune.

Mots-clés funinsolite