Jaguar Land Rover nous propose une solution pour réduire le mal des transports

Bonne nouvelle pour les personnes sujettes au mal des transports. Jaguar Land Rover (JLR) perfectionne actuellement un logiciel qui pourrait éventuellement résoudre ce problème dont souffre plus de 70% de la population mondiale, du moins en partie.

Le dispositif n’éliminera pas complètement le mal des transports qui est généralement causé par la lecture effectuée sur de longs trajets en véhicule. Il pourrait toutefois réduire ce fléau jusqu’à 60%. En dehors de ce logiciel qui devrait-être installé dans les prochaines voitures autonomes produites par le constructeur automobile anglais, d’autres éléments comme les sièges refroidissant, l’éclairage ambiant et les configurations de sièges multiples permettent également d’éviter les nausées.

Crédits: Pixabay

Il va sans dire qu’un tel projet est un grand pas vers un système d’assistance à la conduite plus perfectionnée.

À ne pas louper : Les Galaxy Note 20 sont disponibles en précommande

Comment est-ce possible ?

Cette nouvelle technologie est conçue pour mesurer le confort des passagers en premier lieu, pour ensuite permettre à un véhicule autonome d’ajuster son style de conduite. Cela devient possible grâce à des capteurs biométriques dédiés pour chaque passager. Les capteurs permettent au logiciel de détecter les éventuelles nausées.

Le système du véhicule autonome prend en compte les données recueillies à chaque kilomètre par le logiciel. Il essaye ensuite d’adapter au mieux sa façon d’accélérer, de freiner et de se positionner sur la voie. Les experts en génie logiciel de JLR ont testé et peaufiné le logiciel plusieurs fois en effectuant un grand nombre de simulations réelles et virtuelles avec la flotte autonome du constructeur automobile anglais. Jusque-là, le dispositif a été utilisé sur plus de 30 000 km.

Un pas vers l’objectif « Destination Zéro »

Le projet s’inscrit dans l’initiative Destination Zéro de JLR. La firme basée à Whitney, en Angleterre ambitionne notamment de réduire les émissions de CO2, les accidents et les embouteillages. JLR souhaite par-dessus tout offrir une expérience de mobilité sûre et propre tout en garantissant le bien-être des passagers.

Le Dr Steve Iley, médecin-chef de l’entreprise, semble convaincu qu’il est possible d’atteindre les objectifs de zéro accident et zéro congestion en mettant à profit la puissance des véhicules autonomes. Iley pense que « résoudre le problème du mal des transports dans les voitures sans conducteur est la clé pour libérer l’énorme potentiel de cette technologie pour les passagers ».

Mots-clés Jaguar Land Rover