Jailbreak iOS : explications, avantages et ressources

Si vous êtes là, c’est que vous avez déjà entendu parler du jailbreak. Mais, vous ne savez pas vraiment ce que vous allez pouvoir en tirer, ni même ce que ça veut dire, dans le fond. Cet article a donc pour objectif de vous le faire découvrir, et croyez moi, vous serez très vite accros. Il peut également vous aider à découvrir certains aspects inconnus du jailbreak, même si vous y êtes déjà initiés. Vous trouverez à la fin différents liens vers des tutoriels détaillés, histoire de vous aider à déplomber votre iDevice, au cas où vous êtes convaincus. Bonne lecture !

Jailbreak iOS : explications, avantages et ressources

Note : Cet article est écrit par Pomologue, rédacteur occasionnel chez iPhoneAddict, modérateur sur le forum du même site et passionné par tout ce qui touche à la Pomme depuis les premiers iPhone. Vous pouvez d’ailleurs le trouver sur Twitter si vous avez des questions à lui poser !

Le jailbreak, définition

Commençons par une brève définition : il s’agit, en gros, de passer les défenses d’un iPhone pour installer les programmes tiers de notre choix, et non ceux imposés par Apple à travers leur AppStore. Une question que vous vous posez sûrement : ce n’est pas, en plus d’être illégal, dangereux pour le téléphone ?

Le jailbreak est-il dangereux ?

Le jailbreak en lui-même consiste à ouvrir une brèche qui vous permettra d’installer ce que vous voulez sur votre téléphone. Et quand je dis ce que vous voulez, j’entends par là également des applications crackées, et c’est justement ça qui énerve Apple. L’affaire a fait l’objet d’une petite séance dans un tribunal, qui en a conclut que tant que vous êtes des honnêtes gens ne craquant pas d’applications (ce qui est forcément votre cas si vous lisez la Fredzone… :D), vous êtes dans la légalité.

Il n’est pas non plus particulièrement dangereux pour votre téléphone. La manipulation peut certes être délicate dans certains cas, mais ce qui est sûr, c’est qu’une restauration règle pratiquement toujours les problèmes, et que si vous êtes sous une version d’iOS supportée par JailbreakMe, 4.3.3 par exemple, l’opération est très (très) simple. Quoi qu’il en soit, vous trouverez toujours de l’assistance et des tutoriels par dizaine sur le net, notamment sur des forums spécialisés comme http://forum-iphoneaddict.fr, http://www.forum-iphone.fr ou encore http://forum.frenchiphone.com.

Le jailbreak n’est donc pas une opération anodine, certes, mais elle présente bon nombre d’intérêts, l’essentiel étant l’installation d’applications non officielles. Elles ne sont pas passées sous les yeux d’Apple, et ne souffrent donc d’aucune limitation. Ce qui serait impensable sur l’AppStore (une application qui change la police utilisée par le système) est disponible sur Cydia (BytaFont).

Cydia, qu’est ce que c’est ?

Cydia, parlons-en ! Ce soft de Jay Freeman, ou Saurik, est par défaut installé lorsque vous jailbreakez votre téléphone. Il s’agit en fait d’une interface graphique, avec des dépôts préinstallés, qui va vous faciliter l’installation et la mise à jour de logiciels, logiciels communément appelés tweaks. Les linuxiens auront compris cette phrase sans problème (les tweaks sont au format .deb, comme pour Linux), mais pour les autres, comprenez simplement que vous passerez par là pour installer les logiciels (=tweaks) qui vous intéressent. Comme on a toujours besoin de quelques recommandations, pour commencer, vous trouverez une sélection de mes tweaks favoris un peu plus bas.

Une autre fonctionnalité ayant rendu le jailbreak populaire est appelée le désimlock ou désimlockage. Elle permet l’utilisation de votre iPhone sur n’importe quel réseau téléphonique, même si ce n’est pas celui de votre opérateur d’origine. Vous n’êtes plus obligés de rester chez Orange si vous avez acheté votre iPhone chez Orange, par exemple. Malheureusement, Apple a rendu cette méthode de plus en plus dure à appliquer : nous y reviendrons en détail un plus tard.

Vient ensuite la question de la sécurité de votre iDevice jailbreaké. Le seul cas actuellement recensé de malware tirant partie du jailbreak est celui d’un vers, s’introduisant dans votre téléphone si on oublie totalement les règles de sécurité les plus basiques. Je précise que le ver en question se contentait de modifier l’arrière plan du téléphone. Finalement, on peut résumer la situation par : « Quand les gens débrident leur téléphone, cela leur permet d’installer un service appelé SSH. En règle générale, vous devriez toujours changer le mot de passe après avoir configuré votre iPhone, car tous les iPhone utilisent le même mot de passe. » Ashley Towns, ABC News.

Comme promis, voici un avant-goût des possibilités du jailbreak :

  • Partager la connexion 3G de votre iPhone avec votre ordinateur portable ou votre iPad par exemple, en créant un réseau wifi avec MyWi, 20$ + période d’évaluation gratuite.
  • Télécharger des sonneries pour votre iPhone. Le procédé est très long si on utilise iTunes. Des milliers de sonneries sont déjà disponibles dans Cydia, essayez donc l’excellent « Windows Error Remix Ringtone », activez là ensuite dans Réglages > Sons > Sonnerie. Tous les tubes du moment sont souvent disponibles, la fonction Recherche de Cydia vous aidera à les trouver, et elles sont presque toutes gratuites.
  • BytaFont va modifier la police de tout iOS : toutes les applications utilisant la police par défaut seront touchées puisqu’elle sera tout simplement remplacée par celle de votre choix. Après avoir téléchargé BytaFont (gratuit), allez dans l’onglet Browse fonts pour vous retrouver sur leur site, et faites votre choix. Quand vous aurez trouvé une police qui vous plait, appuyez sur Install et vous serez redirigé vers Cydia. Sachez également que vous pouvez rechercher les polices comme vous recherchez les tweaks, j’utilise pour ma part celle s’appelant « Sundaykomix ». Il ne vous reste plus qu’à la sélectionner dans l’onglet Basic.
  • SBSettings ! Il vous permettra d’accéder rapidement à certaines options comme le réglage de la luminosité, l’activation/désactivation du Wifi de la 3G ou encore du Bluetooth et bien plus encore. Il est accessible depuis presque partout, il suffit de glisser son doigt sur la barre de statut (en haut, là où est affichée la force du signal réseau) pour le faire apparaître.
  • Personnaliser l’apparence de votre téléphone avec WinterBoard ou DreamBoard (au choix, tous deux gratuits). Il faudra installer des thèmes en complément, thèmes que vous activerez avec tel ou tel logiciel. Essayez donc « Heavy Metal [HD] » pour WinterBoard (iPhone 4). Mon préféré sous DreamBoard est installé par défaut, Endroid.
  • L’accès en SSH pour les plus barbus d’entre vous, ce qui vous permettra de faire un tas de trucs impossibles autrement, notamment l’installation directe de .deb, et la personnalisation (extrême, chaque petit bouton est modifiable) de votre téléphone. Pensez à changer le mot de passe, « alpine » par défaut, si vous ne voulez pas qu’on exploite la « faille » utilisée par le vers présenté plus haut. Tweak : OpenSSH et un client SSH sur votre ordinateur. Trois chemins SSH que j’utilise très souvent, allergique à iTunes que je suis  var/mobile/media/DCIM/100APPLE pour récupérer les photos de mon téléphone, et Library/Ringtones pour directement déposer des sonneries préalablement crées. Le dernier vous concerne si vous comptez créer vos propres thèmes pour WinterBoard, il faudra déposer le dossier dans private/var/stash/themes.xxxxxx (les x sont uniques aux téléphones).

Tellement de choses qui deviendront vite indispensables et qui ne sont possibles qu’avec un appareil jailbreaké !

Malheureusement, le jailbreak n’est pas toujours chose aisée. Apple combat fermement cet acte de libération en bouchant toutes les failles utilisées au fur et à mesure des mises à jour de l’iOS. Il existe deux types de jailbreak : le jailbreak untethered et le jailbreak tethered. Le jailbreak untethered est dit complet : dès que vous l’avez réalisé, votre appareil restera jailbreaké même après un redémarrage. L’autre jailbreak, le tethered, est partiel : vous avez besoin d’un ordinateur pour allumer votre téléphone, vous allez donc devoir faire en sorte de ne pas le laisser s’éteindre (sous peine de ne plus pouvoir l’allumer sans ordinateur et sans le logiciel adéquat). Un type intermédiaire est le semi-tethered, c’est-à-dire qu’il permet le démarrage du téléphone, mais certaines applications restent inaccessibles. Le jailbreak de l’iOS 5 est de type semi-tethered par exemple, sauf pour l’iPhone 3GS Old Bootrom qui a un jailbreak untethered même sous iOS 5. Evidemment, il faut privilégier le jailbreak untethered, mais les hackeurs prennent parfois des mois pour trouver une faille le permettant. L’habitude à prendre, c’est donc de ne surtout pas mettre à jour votre téléphone quand iTunes vous le propose, mais d’aller vous renseigner sur internet.

Vous savez donc à présent que, puisqu’Apple ne tolère pas cette pratique, les outils à utiliser pour forcer l’accès et la manière sont parfois totalement différents en fonction de la version de l’iOS. Vous trouverez le numéro de votre version dans Réglages > Général > Informations puis devant « Version ». A partir de là, une simple recherche suffit à vous trouver un bon tutoriel, ou, à défaut, des informations sur la disponibilité du jailbreak. A l’heure où j’écris ces lignes, la dernière version en date jailbreakable en untethered est l’iOS 4.3.3, l’iOS 5 étant jailbreakable en tethered pour les appareils équipés d’un processeur A4 ou antérieur.

Comment désimlocker son iPhone

Revenons maintenant au désimlock, puisque c’est quelque part la partie la plus compliquée. Si vous n’êtes pas concernés, je vous propose de passer cette partie là.

Il existe deux manières de procéder :

  • La première est officielle, vous pouvez contacter votre opérateur si votre appareil a plus de 3 mois (sinon, vous allez devoir payer), un mail vous sera envoyé, un petit tour sur iTunes, et votre appareil est apte à reconnaître n’importe quelle carte SIM, et ce pour toujours, même si vous mettez à jour votre appareil, contrairement que pour ce qui suit.
  • La deuxième méthode est assez capricieuse, et votre téléphone doit être jailbreaké en plus de répondre à un certain nombre de critères. Vous l’avez compris, on va parler de la seconde méthode.

Pour comprendre comment fonctionne la deuxième méthode de désimlockage, il faut d’abord parler du baseband de votre téléphone. Le baseband, c’est le logiciel qui fait marcher le modem de votre iPhone. Ce modem gère les appels, la 3G et les SMS/MMS. C’est ce programme qui détermine quelles cartes SIM votre iPhone reconnaît. Vous trouverez la version de votre baseband dans Réglages > Général > Informations > Prog. du Modem.

Maintenant que vous avez votre baseband, vous allez pouvoir comparer avec ceux qui sont compatibles avec UltraSn0w : il s’agit du logiciel qui va forcer le passage. Les derniers basebands avec lesquels Ultrasn0w fonctionne sont ceux des versions inférieurs à l’iOS 4.1, à savoir le 04.26.08, le 05.11.07, le 05.12.01, le 05.13.04, et le 01.59.00. Si votre numéro est différent de ceux-là, l’actuelle version d’UltraSn0w est incompatible.

Il est toutefois possible de s’en sortir en 4.1 (à part pour l’iPhone 4), mais il s’agit d’une méthode très délicate que je ne vous conseille pas. Elle consiste à modifier ce fameux baseband pour installer celui de l’iPad, résultat, l’iPhone est presque bon pour la casse : Batterie qui se vide à une vitesse ahurissante, GPS hors service et impossibilité de mettre à jour l’appareil avec iTunes, ni même de le restaurer. Aucun retour en arrière possible !

Si vous vous trouvez encore dans une version supportée par Ultrasn0w, surtout, n’utilisez pas iTunes pour mettre à jour si vous voulez garder la possibilité de désimlock. A la place, générez un CF : Custom Firmware, version de l’iOS générée par Sn0wbreeze ou PwnageTool et pas par iTunes. Les CF sont déjà jailbreakés et ont un certain nombre d’avantages comme ne pas mettre à jour le baseband. Vous pouvez donc vous retrouver en 4.2.1 avec le baseband de l’iOS 4.0, ce qui est mon cas.

Voilà, j’espère sincèrement que la lecture vous a été bénéfique, n’hésitez pas à me poser toutes les questions qui vous passent par la tête dans l’espace commentaires, je serai ravi de vous répondre.

Et pour jailbreaker mon iPhone, mon iPod Touch ou mon iPad ?

Pour le moment, l’iPhone 4S ne peut pas encore être jailbreaké. Mais si vous avez un appareil plus ancien, ces tutoriels peuvent vous être utiles :

Tutoriel pour jailbreaker en tethered iOS 5.0.1 avec Redsn0w : http://www.ipodtouchisapro.com/...

Tutoriel pour jailbreaker iOS 4.3.3 avec JailbreakMe.com : http://www.unsimpleclic.com/...

Tutoriel pour jailbreaker iOS 4.2.1 avec GreenPois0n : http://iphoneaddict.fr/...