“J’aime faire des pipes aux sandwiches”, ou comment dénoncer le sexisme ambiant avec une campagne choc

Madonna Badger habite aux Etats-Unis et elle travaille depuis quelques années dans le milieu de la publicité. Elle aime beaucoup son boulot mais elle est parfois agacée par les campagnes publicitaires lancées par les grandes marques, des campagnes souvent bien trop sexiste. Elle a donc décidé de passer à l’offensive avec un clip qui ne laissera personne indifférent.

Tout a commencé le 18 novembre dernier avec une simple recherche lancée sur Google Images, une recherche portant sur la requête “objectification des femmes”.

#WomenNotObjects

Le sexisme est très présent dans le milieu de la pub et c’est précisément ce que dénonce cette vidéo.

Comme à son habitude, le célèbre moteur leur a retourné des centaines de résultats différents et la plupart d’entre eux étaient en réalité des affiches publicitaires diffusées par de très grandes marques.

Tout a commencé avec une simple recherche sur Google Images

Dans le lot, on trouvait notamment une affiche de Burger King sobrement intitulée “It’ll blow you mind away” ou même une campagne montée par Tom Ford pour un parfum.

Tous ces résultats avaient un point en commun. La femme était utilisée comme un simple objet et plus précisément comme un faire-valoir destiné à mettre en avant chacun de ces produites.

Madonna s’attendait à de tels résultats mais elle a immédiatement vu rouge et c’est à cet instant précis que l’idée de lancer une campagne décalée a commencé à germer dans son esprit.

Elle s’est alors rapprochée de plusieurs de ses amis et elles ont commencé à travailler sur un spot particulièrement saisissant : #WomenNotObject.

Les femmes ne sont pas des objets, n’en déplaise aux publicitaires

La vidéo dure un peu plus de deux minutes et elle se contente de présenter ces différentes affiches accompagnés des commentaires absurdes de plusieurs femmes.

La première attaque fort avec un magnifique “j’adore pratiquer des fellations sur les sandwiches” pour se moquer de la campagne de Burger King.

Un peu plus loin, nous avons aussi droit à un superbe “j’adore sacrifier ma dignité pour une boisson” associé à l’image d’une femme allongée en bikini sous un homme debout, en costume, une bouteille et deux verres à la main.

Et ça continue comme ça pendant plusieurs secondes et la vidéo se conclue en beauté avec un simple message rappelant qu’un femme n’est pas qu’un simple objet. Non, c’est aussi une mère, une soeur, une femme, une fille, une collègue, un chef de service ou même un PDG.

Quoi qu’il en soit, cette fameuse campagne a rencontré un certain succès puisque la vidéo a été vue un peu plus de 1,2 million de fois en l’espace d’une dizaine de jours. Et c’est tant mieux.