James Bond No Time to Die en fuite sur les sites pirates

James Bond s’apprête à revenir pour une nouvelle aventure. Ou plutôt un nouvel épisode. Et attention, car ce dernier sera un peu particulier.

No Time To Die sera en effet le dernier film avec Daniel Craig. L’acteur va donc prendre une retraite bien méritée. Du moins pour ce rôle. Il va en effet laisser la place à un nouvel interprète.

Un homme se tenant le visage dans les mains
Image par StockSnap de Pixabay

Toujours est-il que les producteurs du film ont une mauvaise surprise cette semaine ; ils ont effectivement vu leur film se retrouver sur les sites pirates.

A lire aussi : James Bond No Time To Die : il va falloir planifier votre pause pipi

No Time to Die en balade sur les sites pirates

No Time to Die ne sera pas disponible partout au même moment. Le film sortira en effet en priorité aux Etats-Unis avant de trouver le chemin le menant vers les autres salles obscures de la planète. En Australie, par exemple, il faudra attendre le mois de novembre pour découvrir les nouvelles aventures de l’agent secret britannique le plus populaire de l’histoire du cinéma.

Et justement, si l’on en croit TorrentFreak, alors ce calendrier différé a été du pain béni pour les pirates. Deux versions du film circulent en effet sur les sites pirates. La première est sous-titrée en néerlandais, la seconde en hindi ; et dans les deux cas la qualité n’est pas au rendez-vous.

Mais surtout, ces versions s’accompagnent d’un filigrane menant vers des sites que nous ne préférons pas citer ici. Il semblerait donc qu’elles aient également pour but de promouvoir certaines marques.

A lire aussi : James Bond No Time to Die : une théorie à propos d’un rejeton de l’espion britannique

Les ayants droit ne vont pas apprécier

Pour l’instant, on ignore encore la provenance exacte de ces copies, mais on peut au moins être sûr d’une chose : les ayants droit vont tout faire pour identifier la source à l’origine de cette fuite.

Si la qualité de ces versions ne devrait pas satisfaire les cinéphiles, pas au point de leur faire renoncer à leur séance en tout cas, elles ne seront sans doute pas du goût des producteurs et de leurs représentants.

Encore moins si on prend en considération la guerre qu’ils livrent contre tous les réseaux de distribution pirates.

Mots-clés james bond