Jamie Poole, l’homme qui a été ramené à la vie neuf fois

Jamie Poole souffre depuis plusieurs années d’une cardiomyopathie hypertrophique et il a ainsi été frappé depuis ses vingt ans par neuf arrêts cardiaques. À chaque fois, les médecins ont réussi à le ramener à la vie.

La cardiomyopathie hypertrophique est caractérisée par une hypertrophie du muscle cardiaque. Plus volumineux, ce dernier est également plus lourd et il provoque ainsi des perturbations au niveau de la structure du tissu musculaire et des fonctions électriques du coeur.

Crise cardiaque

D’après les recherches menées ces dernières années, la cardiomyopathie hypertrophique pourrait être d’origine génétique ou provoquée par une hypertension artérielle ou un rétrécissement aortique.

Jamie souffre d’une cardiomyopathie hypertrophique

L’anomalie n’est pas nouvelle, bien entendu, mais il a fallu attendre le début du dix-huitième siècle pour qu’un médecin fasse le lien entre la mort subite d’un de ses patients et la taille de son cœur. Il s’agissait du clinicien italien Giovanni Maria Lancisi, un spécialiste issu de La Sapienza de Rome.

La cardiomyopathie hypertrophique évolue à travers le temps et elle peut déboucher sur des insuffisances cardiaques pour les cas les plus graves, ou même sur la mort subite.

Jamie Poole a été diagnostiqué à l’adolescence et il a eu sa toute première crise cardiaque à l’âge de vingt ans. Il se trouvait dans une gare en train d’attendre le train le menant au travail lorsqu’il s’est écroulé sur le sol.

Son cœur venait de s’arrêter pour la toute première fois.

Suite à cette première insuffisance cardiaque, les médecins de l’hôpital ont mené des tests poussés et ils ont alors réalisé que Jamie souffrait d’une forme de cardiomyopathie hypertrophique particulièrement agressive.

Neuf arrêts cardiaques en quelques années

En enquêtant sur les antécédents familiaux de Jamie, le cardiologue a alors réalisé qu’il n’était pas le seul à souffrir d’un tel mal. Plusieurs membres de sa famille présentaient les mêmes symptômes. Ne souhaitant pas prendre de risque, il a alors pris la décision d’équiper notre ami d’un défibrillateur directement implanté au niveau du corps afin de pouvoir parer rapidement à une nouvelle déficience cardiaque.

Il a ensuite repris le travail comme si de rien n’était. Toutefois, dix-huit mois plus tard, durant une LAN et une nuit blanche avec son cousin, Jamie a ressenti de nouveaux vertiges et il s’est écroulé une foi de plus sur le sol. Cette fois, il est resté inconscient pendant quinze minutes avant de revenir à lui, grâce à son défibrillateur.

En tout, Jamie Poole a eu neuf arrêts cardiaques. Fort heureusement pour lui et ses proches, le défibrillateur posé par son cardiologue a réussi à chaque fois à faire repartir son cœur et à le ramener à la vie. Toutefois, la situation s’est considérablement dégradée ces dernières années et le cardiologue semble plutôt pessimiste. Il pense en effet que son patient aura besoin d’une greffe dans les deux années à venir. Fatigué, son coeur ne pourra en effet pas continuer à subir des arrêts indéfiniment.

Mots-clés insolitemédecine