Japon : arrestation d’un ninja de 74 ans responsable de 254 cambriolages

Mitsuaki Tanigawa a été arrêté un peu plus tôt dans la semaine. L’homme de 74 ans est accusé d’avoir mené à bien 254 cambriolages en seulement huit ans grâce à ses talents de ninja. Sasuke peut aller de rhabiller. Naruto aussi, d’ailleurs.

Mitsuaki se trouvait dans le collimateur des autorités nippones depuis plusieurs années et cela faisait ainsi huit ans que l’homme était en cavale. Cela ne l’a cependant pas empêché de continuer ses larcins. En tout, ce voleur pas tout à fait comme les autres a ainsi effectué pas moins de deux cent cinquante-quatre cambriolages.

Mitsuaki

Pour réussir cet exploit, Mitsuaki avait développé sa propre technique.

Un cambrioleur pas comme les autres

Il commençait ainsi par se vêtir intégralement de noir avec un cache-cou et une capuche descendant jusqu’au niveau de ses sourcils. Inutile de le préciser, mais c’est en partie cet accoutrement original qui lui a valu son surnom de ninja cambrioleur.

En partie seulement, car Mitsuaki utilisait aussi des techniques proches de celles de ces espions-mercenaires. Il évitait soigneusement de passer par les axes empruntés et il se faufilait ainsi dans les espaces étroits entre les maisons pour se déplacer en toute discrétion. Parfois, il lui arrivait également de passer par le toit et de courir sur les murs, ce qui a pour beaucoup contribué à sa légende.

Toutefois, le voleur a commis une grave erreur en mai dernier. Durant un cambriolage, son cache-cou a en effet glissé et une caméra a donc pu filmer son visage. Les policiers ont utilisé ces images pour l’identifier et le suivre à la trace, ce qui leur a permis de l’arrêter en flagrant délit.

Il était en effet en train de regagner sa cachette, une chambre abandonnée dans un immeuble, après avoir cambriolé un magasin d’électronique, lorsque les policiers lui sont tombés dessus.

Une erreur fatale

Mitsuaki a été entendu par la police après son arrestation. Durant la confrontation avec les enquêteurs chargés de l’affaire, l’homme a révélé être d’un naturel fainéant. Il déteste en effet travailler et c’est précisément ce qui l’a poussé à commettre ses premiers cambriolages.

Pour lui, c’est avant tout son grand-âge qui a permis aux policiers de l’identifier et de l’arrêter. Il estime en effet que sa technique ne souffrait d’aucun défaut et il faut avouer que les chiffres semblent lui donner raison.

À l’occasion de ces 254 cambriolages, Mitsuaki a ainsi dérobé plus de trente millions de yens de bijoux et de biens divers, soit quelque chose comme deux cent soixante mille euros. En outre, il n’avait besoin que de dix minutes pour s’introduire dans une maison ou un bureau et le vider de ses biens.

Mots-clés insolitejaponninja