Japon : des navettes autonomes pour transporter des personnes âgées

Le Japon teste un système de transport destiné aux personnes âgées qui vivent dans les zones rurales et isolées. Il s’agit de navettes sans conducteur qui peuvent accueillir un maximum de six personnes et qui vont servir à relier les localités très éloignées des centres-ville. Plusieurs de ces taxis autonomes sont actuellement en essai à Nishikata, une petite bourgade située à une centaine de kilomètres de Tokyo et dont un tiers des habitants sont âgés de 65 ans et plus.

Baptisées « Robot Shuttle », les navettes sont le fruit d’une collaboration étroite entre la société japonaise DeNA et la start-up française EasyMile. Elles roulent à une vitesse d’environ 10 km/heures et ont pour mission de conduire leurs passagers dans des zones de services et dans un complexe municipal qui propose des services de santé.

Robot Shuttle

Il est prévu que ce système de transport soit opérationnel d’ici trois ans, c’est-à-dire en 2020.

Une population vieillissante

Le Japon compte parmi les pays dont le taux de natalité est très faible. La population du pays se fait très vieillissante, notamment dans les zones rurales. Selon les explications d’un haut responsable à DeNA, Hiroshi Nakajima, « Les petites villes du Japon sont plus anciennes que les villes, et il n’y a pas assez de salariés pour faire fonctionner les bus et les taxis. »

D’où la mise en place des « Robot Shuttle » qui ont pour but de régler ces problèmes de mains d’œuvre. En effet, comme les navettes sont 100 % autonomes, elles n’ont pas besoin de chauffeur pour conduire ses passagers à destination. Elles représentent ainsi une excellente solution de transport pour les zones reculées et les populations vieillissantes.

Selon un reportage de Reuters, le projet est aussi utile qu’intéressant. Les chanceux qui ont déjà pu tester les navettes se disent ravis par cette technologie qui facilite beaucoup leur vie.

Une technologie française

Derrière cette technologie innovante se trouve EasyMile, une start-up française originaire de Toulouse et spécialisée dans le développement de véhicules électriques et autonomes. Les navettes « Robot Shuttle » sont ses œuvres. Cela fait plusieurs mois que la société collabore avec DeNA et que ses taxis sans chauffeur sont commercialisés au Japon.

Il y a un an, Jean-Marc Devaux, responsable marketing et communication d’EasyMile, expliquait : « Nous sommes en partenariat avec DeNA […] dont la division DeNA Robotaxi développe un taxi à conduite automatisée. Ils ont décidé début 2016 de commercialiser au Japon la navette d’EasyMile, sous le nom de Robot Shuttle. »

Les essais effectués à Nishikata visent à tester la réelle fiabilité des véhicules. Il s’agit ensuite de concrétiser durablement le projet dans toutes les régions isolées du Japon.

Mots-clés insolitejapon