Au Japon, arrestation d’un faussaire qui a manoeuvré pour obtenir des cartes Pokémon gratuites

Vraie passion ou appât du gain ? Un japonais de 43 ans dénommé Takashi Ono s’est retrouvé derrière les barreaux à cause de cartes Pokémon. L’homme n’a en effet pas hésité à recourir à des moyens illégaux pour pouvoir gagner à un jeu organisé par l’entreprise qui confectionne les bâtonnets de glace Gari Gari-kun.

Entre juin et juillet 2020, la compagnie Akagi Nyugyo Co. avait organisé un jeu promotionnel qui permettait aux consommateurs chanceux de gagner des cartes Pokémon spéciales. Pour gagner, il fallait trouver les bâtonnets où était inscrite la mention « Vous avez gagné une carte Gari-Pokémon ». Evidemment, cette inscription ne pouvait être lue qu’après avoir consommé sa glace. C’est là qu’Ono a eu l’idée de fabriquer ses propres bâtonnets gagnants et de les envoyer à Akagi Nyugyo Co. en novembre.

Crédits Pixabay

Selon les informations, l’entreprise a tout de suite senti qu’il y avait quelque chose qui clochait lorsqu’ils ont reçu 25 bâtonnets gagnants provenant d’une même personne. Ils ont alors contacté la police qui a arrêté le faussaire le mercredi 6 janvier dernier.

Un travail bien exécuté

L’on sait que les forces de l’ordre sont actuellement en pleine investigation par rapport aux techniques utilisées par le faussaire. L’entreprise a en effet reconnu que le travail sur les bâtonnets avait été bien exécuté.

Dans ce contexte, Akagi Nyugyo Co. craint que ces faux bâtonnets ne soient pas les seuls à être en circulation. Certains pourraient avoir été mis en vente sur Internet.

Ce n’est pas la première fois que la marque de glace organise un jeu Pokémon, et lors du précédent jeu, les bâtonnets étaient revendus à un prix très élevé sur la toile, jusqu’à 160 euros.

Quel était le vrai but de la manœuvre ?

Pour aller jusqu’à fabriquer de faux bâtonnets, Ono doit vraiment être un très grand fan des Pokémon. Cependant, il est aussi possible qu’il ait exécuté son plan dans le but de gagner beaucoup d’argent. Comme les cartes obtenues lors du jeu organisé par la marque de glace sont des cartes collector, il est possible de les revendre ensuite lorsqu’elles auront pris de la valeur.

Croyez-le ou non, les cartes Pokémon ont bien plus de valeur qu’on ne le pense. Par exemple en juillet 2020, une carte Pokémon très rare a pu se vendre au prix de 203 000 euros ! Ainsi, la prochaine fois que vous tomberez sur une de vos vieilles cartes Pokémon, réfléchissez-y à deux fois avant de la mettre à la poubelle.

s https://www.japantimes.co.jp/news/2021/01/06/national/crime-legal/man-arrested-forging-prized-popsicle-sticks-pokemon-cards/ https://hitek.fr/42/faussaire-garigarikun-japon-cartes-pokemon_8606

Mots-clés insolite