Au Japon, Google vous prévient désormais des risques sismiques

Mine de rien, Google est vraiment utile avec son moteur de recherche amélioré constamment, un moteur de recherche que l’on retrouve bien sûr sur le web mais également décliné en version mobile avec Google Now. Toujours connectés (ou presque), nous pouvons donc trouver ce que l’on cherche où que l’on soit, quand on le veut et ce, même dans les moments de crise, comme lorsque l’on est surpris par un tremblement de terre par exemple. Alors bien sûr, en France, le risque sismique n’est pas énorme mais dans d’autres pays, il est bien présent et même constant : par exemple, le nombre de séismes annuel se compte en milliers au Japon et si ce pays est parmi les pays les mieux préparés au monde face à ce genre de dangers, ces derniers restent une menace et il est toujours utile de savoir à l’avance si un séisme va survenir, afin de tout simplement mieux s’y préparer et limiter les dégâts.

Google lance donc un nouveau service sur le territoire nippon, qui va permettre aux Japonais d’être au courant lorsqu’un séisme, voire même un tsunami, se profile à l’horizon.

Les alertes sismiques sur Google

Le principe est assez simple et se base sur les informations de l’Agence Météorologique du Japon : si vous vous situez dans une zone où un séisme ou un tsunami va frapper et que vous effectuez une recherche sur Google à ce moment-là, une alerte s’affichera, vous permettant d’en savoir plus grâce à un lien pointant vers le site web de l’Agence Météorologique du Japon. La recherche sur le web n’est d’ailleurs pas la seule à proposer cette fonctionnalité puisque ces alertes s’afficheront également sur Google Now ainsi que sur Google Maps.

Très pratique, évidemment : on a beau se vanter d’être toujours connectés, si l’on ne se connecte pas au bon service au bon moment, on risque de passer à côté de certaines informations et ce genre d’initiatives est donc toujours le bienvenu. À noter que la fonctionnalité n’est pas si nouvelle que ça puisqu’elle est déjà présente aux États-Unis. Le géant de la recherche prévoit également de le déployer dans divers autres pays à travers le monde.

Via

Mots-clés googleweb