Jeanne Calment : son record de longévité remis en question par des scientifiques russes

Une nouvelle étude réalisée par un chercheur russe tend à infirmer la croyance selon laquelle Jeanne Calment, morte à l’âge de 122 ans et 164 jours, en 1997, détient le record du monde de longévité.

Des scientifiques pensent que Jeanne Calment a, en réalité, été remplacée par sa fille, Yvonne, présumée morte en 1934 à l’âge de 36 ans. En effet, le décès n’a été constaté ni par un professionnel de santé, ni par un officier, mais par une veuve de 71 ans.

Crédits Pixabay

L’étude, intitulée « J’Accuse…! Pourquoi le record de longévité de 122 détenu par Jeanne Calment pourrait être faux », a été réalisée par Yuri Deigin, chercheur sur la longévité. Il s’est appuyé sur des recherches préalablement effectuées par ses homologues Nikolai Zak et Valery Novoselov sur le même sujet.

Le document, comportant tous les détails, a été publié dans un article sur le site Medium le 10 décembre 2018.

De nombreuses incohérences

Jeanne Calment a mis au monde Yvonne en 1898, à l’âge de 23 ans. Yvonne serait morte en 1934, à l’âge de 36 ans. A cette époque, sa mère était âgée de 59 ans. Cependant, les chercheurs ont trouvé des indices attestant qu’Yvonne est morte en 1997, sous le nom de sa mère.

Par ailleurs, la prétendue Jeanne Calment a fait brûler la plupart des photos de sa famille. Les généalogistes russes ont alors analysé les photos de la mère afin d’étudier les différences physiques d’une époque à une autre. Ils ont également comparé une photo de la mère à une photo de la fille.

Les scientifiques ont remarqué des différences entre les deux visages. Ils ont noté que leurs mâchoires ont une morphologie différente. Ils ont également relevé des différences au niveau du nez et du menton.

De nouveaux indices

Yuri Deigin, de sont côté, a réalisé une étude comparative entre une photo d’Yvonne jeune et de Jeanne vielle. Il a conclu que les caractéristiques physiques de Jeanne étant vieille présentent plus de ressemblances avec celle d’Yvonne qu’avec celle de Jeanne dans sa jeunesse.

Par ailleurs, d’après sa carte d’identité, Jeanne Calment aurait les yeux « noirs ». Cependant, lors d’une interview à Paris Match de 1988, elle s’est qualifiée de « brune avec des yeux verts ». Le chercheur a également noté des différences par rapport à ses signatures et la forme de ses oreilles.

Jeanne Calment a passé des tests cognitifs à ses 118 ans. « Les performances du sujet aux tests de mémoire verbale et de maîtrise du langage sont comparables à celles des personnes (…) âgées de quatre-vingts à quatre-vingt-dix ans », a ajouté le chercheur dans le rapport.

Mots-clés médecinesanté