Jeff Bezos a créé une fusée réutilisable. Elon Musk doit l’avoir mauvaise.

Jeff Bezos a été un des premiers entrepreneurs à se lancer sur le secteur de l’e-commerce mais il se passionne aussi pour un tas d’autres choses et notamment pour… l’espace. Il a même créé une nouvelle entreprise en 2000 pour développer des technologies moins coûteuses. Elle vient d’accomplir une véritable prouesse en réussissant à faire atterrir une fusée après un lancement.

En d’autres termes, Blue Origin est parvenu à créer une fusée réutilisable et il s’agit évidemment d’une grande première dans l’industrie aérospatiale.

Fusée Jeff Bezos

Jeff Bezos et ses associés ont réussi un véritable exploit en récupérant les étages inférieurs d’une fusée après son lancement.

Jeff Bezos n’est d’ailleurs pas le seul à travailler sur un tel appareil puisque Elon Musk a aussi effectué plusieurs tentatives. Elles se sont malheureusement toutes soldées par un échec.

Tous les acteurs du secteur cherchent à créer une fusée réutilisable

Ariane a lancé un projet similaire de son côté avec le programme Adeline mais les premiers essais n’ont pas été concluants.

Si tout le monde cherche à créer des fusées réutilisables, ce n’est évidemment pas pour la beauté du geste. En réalité, ces entreprises ont pour objectif de faire baisser les coûts d’exploitation liés à ce type d’activité.

En récupérant les étapes principaux des fusées, elles pourront baisser la douloureuse de 30 ou 40% et c’est précisément pour cette raison que Blue Origin, SpaceX et Airbus ont dépensé des millions pour leurs différents projets.

Mais voilà, Jeff Bezos est le seul à être parvenu à ses fins et il a évidemment profité de l’occasion pour tourner une vidéo mélangeant des scènes filmées sur place et des images de synthèse.

Le film démarre en pleine nuit, avec le lancement de cette fameuse fusée. Jeff Bezos est présent dans la salle de contrôle et il assiste au décollage.

La fusée de Jeff Bezos n’a pas vraiment atteint l’espace

La capsule de la fusée se détache du reste de la structure en atteignant l’atmosphère. Les étages filent alors droit vers le sol à grande vitesse mais un réacteur se met subitement en marche pour freiner la structure. Elle vient alors se poser délicatement sur le sol.

Et là, champagne pour toute l’équipe ! Elle l’a bien méritée.

Si vous aimez les chiffres, alors sachez que cette fusée a atteint une altitude de 100,5 km durant cet essai. Les étages inférieurs ont allumé leur moteur à 1 500 mètres du sol pour freiner la descente. A ce moment-là, la structure se déplaçait à une vitesse de 7 000 km/h.

Il faut tout de même savoir que Elon Musk s’est montré plutôt beau joueur puisqu’il a félicité Jeff Bezos dans un de ses derniers tweets. Bon, il a aussi cherché à relativiser l’exploit en publiant un second message dans la foulée, un message disant qu’il est important de faire la différence entre l’espace et… l’orbite.

Et s’il a fait cette remarque, ce n’est pas pour rien car la fusée de Blue Origin a simplement atteint une altitude suborbitale. Elle n’a donc pas réellement été dans l’espace.

Mots-clés espace