Jeff Bezos rêve toujours de la colonisation du système solaire

Jeff Bezos est connu pour avoir lancé et développé Amazon, mais le milliardaire compte de nombreuses autres cordes à son arc. Il est ainsi très présent sur le marché du cloud, mais il s’intéresse aussi beaucoup à ce qui se passe au-dessus de nos têtes.

En 2000, l’homme d’affaires a donc investi une partie de sa fortune afin de fonder Blue Origin, une entreprise spécialisée dans le développement de technologies censées faciliter l’accès à l’espace.

Espace

Comme bon nombre de ses confrères millionnaires, Jeff Bezos est en effet convaincu que l’avenir de l’humanité se trouve dans les étoiles.

Jeff Bezos, des livres aux fusées

Cela fait donc maintenant une grosse quinzaine d’années que Blue Origin développe des fusées spatiales. Avec succès, puisque le New Shepard a effectué son tout premier vol en 2015, soit cinq ans après que l’entreprise ait rejoint le programme Commercial Crew Development de la NASA.

Récemment, Jeff Bezos a été invité à participer à une conférence donnée par le Yale Club de New York et l’homme est bien entendu revenu sur les projets de son entreprise et sur la vision qu’elle porte :

“Le système solaire peut supporter un milliard d’êtres humains. Nous aurions alors 1000 Mozart et 1000 Einstein [ndlr : en termes de probabilités]. Pensez à quel point cette civilisation sera incroyable et dynamique.”

Il y a plus intéressant. Pour lui, la colonisation du système solaire n’a rien d’un rêve ou d’un fantasme. En réalité, il pense réellement que l’humanité a la possibilité de prendre possession des lieux. Ou tout du moins qu’elle l’aura lorsqu’elle réussira à exploiter les ressources présentes dans l’espace.

Un milliard de gens dans le système solaire, et moi et moi

Si l’espace est souvent vu comme un espace froid, vide et stérile, il recèle tout de même de nombreux trésors. Notamment en termes de minéraux. Parmi les centaines d’astéroïdes filant à travers notre système, beaucoup abritent des minéraux rares et c’est précisément à ces derniers que le patron de Blue Origin a fait allusion dans son discours.

En revanche, pour lui, il est aussi nécessaire de rendre l’espace plus abordable et c’est précisément la raison pour laquelle il est indispensable que l’humanité parvienne à fabriquer des fusées économiques et réutilisables.

Un projet sur lequel travaille précisément Blue Origin depuis plusieurs années maintenant.

Il est néanmoins important de préciser que Jeff Bezos n’est pas le seul à travailler sur des fusées réutilisables. SpaceX en fait tout autant de son côté et l’entreprise d’Elon Musk semble même avoir un temps d’avance sur ses concurrents. D’ailleurs, ce dernier a la ferme intention d’envoyer une première cargaison de marchandises sur Mars à l’horizon 2022, et des colons deux ans plus tard, en 2024.

Mots-clés espace