Jeux indépendants : les joueurs répondent présent sur Switch

Si la Switch de Nintendo se vend très bien quand il est possible de mettre la main dessus, il apparaît de même que les jeux indépendants ont le vent en poupe sur la machine. Plusieurs développeurs déclarent ainsi y faire le gros de leurs ventes.

Quand bien même les doigts restent croisés pour ne pas se retrouver in fine avec un eShop semblable à celui de la 3DS et donc gangréné par les shovelwares, pour l’heure, la boutique en ligne de la Switch permet à des titres ambitieux et pas tellement obscurs de faire leur trou, rapporte VG247.

Saviez-vous par exemple que Death Squared, ce jeu de réflexion en 3D misant le gros de son intérêt sur la coopération entre joueurs, s’est davantage vendu sur Switch que sur l’ensemble combiné des trois autres plates-formes sur lesquelles il est aussi sorti (PS4, Xbox One et PC) ? Ah oui, je n’allais pas oublier de préciser que la performance, annoncée mercredi sur Twitter par SMG Studios, a été réalisée en trois jours.

Death Squared, Oceanhorn et The Dragon’s Trap tous plus victorieux sur Switch qu’ailleurs

Le même son de cloche avait été mis un jour plus tôt du côté de chez FDG Entertainment, éditeur d’Oceanhorn, lequel a donc lui aussi écoulé plus d’unités sur Switch que sur toutes ses autres consoles d’accueil réunies (soient la PS4, la Xbox One et la PS Vita). Et figurez-vous que le remake de Wonder Boy: The Dragon’s Trap développé par Lizardcube se trouve dans pareille situation.

Pourquoi ces réussites bien plus marquées sur Switch qu’ailleurs ? L’argument de la portabilité est solide, même si la PS Vita de Sony était apparue comme une pionnière dans la réception de jeux indépendants. La facilité de transposer son expérience portable au salon, pour les jeux qui ne deviennent pas trop cracra au-delà d’un certain format, est également à citer. Gare cependant à ne pas donner l’impression de faire du neuf avec du vieux, à l’instar de la PS4. Mais finalement, s’ils ne se font pas dévorer d’ici quelques mois par une production de plus en plus présente sur Switch, les indépendants de qualité y ont peut-être trouvé là leur meilleur refuge.