Jezero, le berceau de la vie martienne ?

Si les scientifiques ont choisi le cratère Jezero sur Mars pour la prochaine mission de rover de la NASA sur la planète rouge, c’est parce qu’ils pensent que c’est un bon endroit pour rechercher des traces de vie martienne.

Une hypothèse qui est confirmée par une nouvelle analyse de l’imagerie satellite. En effet, les chercheurs ont modélisé le temps qu’il a fallu pour former les couches de sédiments dans le delta d’une ancienne rivière du cratère Jezero, et ils sont arrivés à la conclusion que l’intérieur des couches du delta était le meilleur endroit pour rechercher des traces potentielles de vie sur Mars.

Crédits Pixabay

Un delta de rivière qui pourrait cacher des molécules organiques

Selon l’auteur principal de l’étude, Mathieu Lapôtre, professeur adjoint de sciences géologiques à la Stanford’s School of Earth, Energy & Environmental Sciences (Stanford Earth), Mars avait probablement de l’eau autrefois et cela la rendait potentiellement habitable.

En partant du principe que les sédiments se déposent rapidement, l’équipe de chercheurs a conclu que s’il y avait des matières organiques sur Mars elles se sont elles aussi enfouies rapidement. Ce qui aurait permis de les préserver pendant longtemps.

Sur Terre, les deltas de rivières sont connus pour préserver efficacement les molécules organiques associées à la vie. Et le cratère Jezero sur Mars abrite justement un delta de rivière. Dans leur étude, Lapôtre et ses collègues montrent comment récupérer des échantillons afin de mieux comprendre l’ancien climat martien et la durée de la formation du delta. Et ça se sera la mission du Rover Perseverance de la NASA, prévu pour être lancé en juillet 2020 en destination de la planète rouge.

Le temps, l’un des grands mystères de Mars

Pour savoir s’il y a des traces de vie dans le cratère Jezero, les scientifiques de la NASA vont devoir déterminer son âge. La nouvelle étude s’appuie sur une découverte récente faite sur la Terre qui montre que les rivières sinueuses à un seul fil n’ayant aucune plante qui pousse sur leurs berges ont tendance à se déplacer latéralement environ dix fois plus vite que celles qui ont de la végétation.

En prenant en compte la force de la gravité sur Mars et en supposant que la planète rouge n’avait pas de végétation, les chercheurs pensent que le delta du cratère Jezero a mis entre 20 et 40 ans au moins pour se former. Mais ils pensent que cette formation s’est faite de manière discontinue sur environ 400 000 années.

“C’est utile, car le temps est l’une des grandes inconnues sur Mars”, a déclaré Lapôtre. “Si nous arrivons à trouver le moyen de calculer le rythme de ce processus, nous pourrions commencer à cerner cette dimension de temps.”

Mots-clés mars