Jiftip : un autocollant comme contraceptif masculin, vraiment ?

Le Jiftip n’est pas un produit ordinaire. Il se présente en effet sous la forme d’un autocollant à placer sur le bout du pénis, un autocollant censé agir comme un contraceptif. Les urologues appellent cependant à la prudence.

Il existe à l’heure actuelle plusieurs contraceptifs différents sur le marché. Le préservatif et la pilule sont les plus répandus, mais ce ne sont pas les seules solutions proposées aux couples. Si ces derniers le souhaitent, ils peuvent également s’orienter vers les anneaux vaginaux, le stérilet ou même la stérilisation définitive.

Contraceptif

Le choix ne manque pas, en somme, mais certaines entreprises cherchent tout de même à innover en proposant de nouvelles alternatives.

Un autocollant comme contraceptif

L’une d’entre elles vient précisément de lever le voile sur le Jiftip, un produit étonnant se présentant sous la forme d’un autocollant souple à coller sur l’extrémité du pénis, au-dessus de l’urètre.

D’après son fabricant, cet autocollant n’aurait que des avantages et il ne se limiterait pas à la contraception pure et dure puisqu’il serait aussi capable de prévenir les maladies sexuellement transmissibles. Le responsable de la communication semble d’ailleurs avoir le sens de la formulation puisqu’il promet « le vrai sexe sans les effets secondaires ».

La mise en place n’a rien de difficile. Le kit est d’ailleurs complet et il est livré avec tout le nécessaire. L’emballage contient ainsi un chiffon de nettoyage et l’autocollant. Afin d’en faciliter la pose, le fabricant a d’ailleurs opté pour un système similaire à celle des films protecteurs. Amusant.

Et ensuite ? Après l’étreinte, l’utilisateur n’aura qu’à retirer délicatement l’autocollant pour libérer sa semence.

Le Jiftip aurait donc tout pour plaire et pour supplanter efficacement le préservatif et tous les autres moyens de contraception habituels.

Les experts ne voient cependant pas les choses de la même manière. Interrogé par Men’s Health, un professeur en urologie travaillant pour le Baylor College of Medicine a ainsi pris le temps d’examiner attentivement le produit et il appelle pour sa part à la plus extrême des prudences.

Les urologues sont sceptiques

D’après lui, cet autocollant comporte en effet de nombreux dangers.

Pour commencer, il recouvre uniquement la zone située autour de l’urètre et cela veut donc dire que le reste du pénis est exposé à toutes les maladies sexuellement transmissibles comme l’herpès ou encore la syphilis.

C’est évidemment problématique puisque ces maladies sont revenues en force ces dernières années.

Brian Steixner, un autre urologue travaillant cette fois pour le Jersey Urology Group, va encore plus loin. Il remet en effet en question la résistance de l’autocollant et il pense ainsi que ce dernier pourrait ne pas être en mesure de résister à une éjaculation. Et si c’est le cas, alors il pourrait avoir des conséquences néfastes pour l’organisme du porteur puisqu’il empêche la libération du sperme. Le liquide pourrait ainsi se mélanger à l’urine et provoquer des infections.

Bref, dans l’état actuel des choses, si vous voulez vous protéger, la meilleure des solutions reste d’utiliser le préservatif.