Jiwok, votre coach sportif au format MP3…

Et voilà, à force de passer vos journées devant votre ordinateur, à ne vous nourrir que de pizzas surgelées et de coca, vous avez fini par prendre du ventre. Pas terrible, surtout pas quand l’été arrive et que vous n’arrivez plus à rentrer dans ce petit short qui vous mettait tellement en valeur l’année précédente. Heureusement pour vous, avec Jiwok, vous allez pouvoir changer les choses…

Faut être honnête, le sport, ce n’est pas pour tout le monde. Non, sans rire, courir pendant des heures sans objectifs particuliers, ce n’est quand même pas facile. Alors forcément, comme vous, j’ai essayé. Plusieurs fois. En pure perte. Déjà, quand vous êtes fumeur et que vous crachez vos poumons au bout de dix minutes, que vous avez l’impression que vous allez mourir, ce n’est pas facile. Mais en plus, lorsque vous courez dans la forêt de Fontainebleau et que, tout d’un coup, vous tombez face à plein de mecs habillés en fille, ça devient l’horreur.

Moralité, j’ai laissé tombé l’affaire. Sauf que voilà, mes vacances approchent tout-de-même à grands pas et que mon égo démesuré me pousse à remettre le couvert. Juste histoire de ne pas avoir l’air trop ridicule sur les plages du sud, en somme… Et c’est donc avec la plus grande attention que je me suis penché sur Jiwok, le premier coach sportif au format MP3 qu’on peut emmener partout dans sa poche avec soi.

Tout commence par l’inscription, étape durant laquelle vous allez indiquer vos styles musicaux favoris. En effet, Jiwok tient compte des goûts de ses utilisateurs pour les coacher efficacement. C’est quand même plutôt cool, non ? Une fois inscrit, il vous suffit donc d’aller explorer les différentes galeries du site et de trouver l’entrainement le plus adapté à vos besoins pour le télécharger immédiatement.

Ce qui est très chouette, c’est que tous ces entrainements sont générés à la fois selon vos goûts musicaux (comme je l’ai déjà dit) et à la fois selon la langue que vous parlez. Idéal pour joindre l’utile à l’agréable en potassant, par exemple, une langue étrangère. Bref, le service s’adapte complètement à l’utilisateur. Après, il suffit de mettre le fichier télécharger sur votre baladeur préféré (ou sur votre iPhone, hin hin hin) et de vous bouger un peu les fesses…

Petit bémol toutefois, Jiwok a tendance à ramer pas mal, quelques bugs sont à déplorer sur Firefox et les publicités sont un peu trop… présentes. Cela dit, le concept reste plutôt intéressant et viendra peut-être en aide aux marginaux de l’effort physique ou bien à ceux qui cherchent simplement une alternative aux entraînements traditionnels…

Maintenant, il ne reste plus qu’à vous motiver… Et oui, c’est bien le plus dur, nous sommes complètement d’accord.

Mots-clés multimédiaweb 2.0