Joe Biden ne compte pas supprimer la Space Force

Il y a quelques temps, nous vous rapportions que les membres de la nouvelle branche de l’armée de l’air américaine porteront le nom très évocateur de « Guardians » ou gardiens en français. Cette fois-ci, nous avons de nouvelles informations sur la manière dans l’actuel président américain, Joe Biden, conçoit cette nouvelle unité.

Au cours d’un briefing qui s’est tenu le 02 février dernier, un journaliste avait demandé à la chargée de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki, si le président Joe Biden comptait garder la Space Force et, d’une manière générale, comment le président américain nouvellement élu concevait la portée et l’avenir de cette nouvelle branche.

Crédits Pixabay

A cela, Jen Psaki aurait répondu que l’US Space Force bénéficiait du soutien intégral de l’administration Biden. D’autant plus que, précise-t-elle, cette dernière n’aurait pas le pouvoir de la supprimer.

Le Congrès serait le seul à pouvoir décider de l’avenir de la Space Force

Pour information, l’US Space Force a été officiellement créé en décembre 2019. D’après les explications de Psaki, cette nouvelle unité a été établie par le Congrès et le président Joe Biden et son équipe ne compteraient pas revenir sur cette décision qui serait, d’ailleurs, uniquement du ressort du Congrès. La chargée de presse souligne effectivement que « toutes les autres mesures devraient en fait être prises par le Congrès et non par l’administration », nous rapporte Space.com.

Par ailleurs, Jen Psaki a récemment déclaré que le ministère de la Défense a exprimé le désir de « concentrer plus d’attention et de ressources sur les défis croissants de sécurité dans l’espace » et que cela avait longtemps été une question bipartite « éclairée par de nombreuses commissions et études indépendantes menées dans plusieurs administrations ».

La priorité de l’administration Biden n’est pas encore aux projets spatiaux

Malgré tout, force est de constater que la Space Force est loin d’être la priorité du moment de l’administration Biden. En effet, la nouvelle administration est actuellement aux prises avec la pandémie de coronavirus qui cause toujours de lourdes pertes aux Etats-Unis. Ainsi, les projets spatiaux sont pour le moment stagnants.

Interrogée en janvier sur la préférence de Joe Biden pour la palette de couleurs d’Air Force One, Jen Psaki a déclaré que c’était une question intéressante qui aurait bientôt une réponse. En attendant, la chargée de presse affirme que la Maison Blanche attend avec impatience le travail continu de Space Force et invite ses membres à se rendre dans la salle de briefing à tout moment pour les informer de l’évolution de leurs activités importantes.